vous êtes ici : Accueil > Articles > Santé et Beauté > Dépendance > Tabac

Tabagisme chez les adolescents : comment réagir ?

Dès l'âge de 12 ans, les petits Français fument plus que leurs voisins européens. Or, le tabagisme chez les adolescents n’est jamais anodin, quel que soit l’âge où ils commencent à fumer. Voici quelques conseils pour aborder le sujet avec votre enfant et l’aider à se défaire de cette addiction.

Partager

Les jeunes et le tabac

La France bat un triste record en matière de tabagisme chez les adolescents. Près de 30% des jeunes de 12 à 19 ans fument et à 19 ans, ils sont plus de 50% à être devenus des fumeurs.

Si le nombre total de jeunes fumeurs est en baisse depuis 1977, on constate parallèlement que les filles fument plus que les garçons. Désir d'expérimentation et/ou de transgression de l'interdit, plusieurs raisons peuvent inciter les jeunes à fumer leur première cigarette.

Dans 80% des cas, la première cigarette est fumée à l’adolescence. Or, lorsque le tabagisme s'installe durant l'adolescence, il est plus difficile d'y renoncer, d’où l’intérêt d’en parler avec son enfant avant cet âge et d’intervenir dès que l’on s’aperçoit qu’il fume.


Les risques du tabagisme précoce

Chez les jeunes fumeurs, les signes de dépendance à la nicotine peuvent apparaître très rapidement, dans les quatre semaines suivant la consommation de la première cigarette.

Contrairement à ce qu’ils prétendent souvent, la plupart des adolescents qui fument ne peuvent pas "arrêter quand ils veulent" mais présentent les symptômes de la dépendance au tabac (envie impérieuse de fumer, irritabilité et anxiété).

Toux, essoufflement, mauvaise haleine ou vieillissement prématuré de la peau sont autant de méfaits du tabagisme chez les adolescents. Pour éviter les effets destructeurs de la cigarette et le piège de la dépendance, la meilleure solution est encore de ne jamais commencer.


Comment en parler à son enfant ?

Les adolescents commencent à être exposés au tabagisme de leurs copains dès leur entrée au collège. Il est donc judicieux de parler des effets et des risques du tabagisme avec son enfant dès l’âge de 8-9 ans.

A partir de l’âge de 10 ans, les enfants sont sensibles à des arguments rationnels. Il peut alors être utile de leur expliquer que les cigarettes contiennent 4000 substances, dont certaines sont très nocives.

En revanche, si vous avez surpris votre ado de 13 ou 14 ans en train de fumer, lui exposer les dangers du tabac sera moins efficace car la santé n’est pas une priorité pour les ados de cet âge. Il ne faut pas cependant renoncer au dialogue.
Essayez de comprendre ses motivations et de trouver d’autres arguments dissuasifs (risque de dépendance, coût du tabac payé avec l’argent de poche, effets peu séduisants du tabagisme sur la peau et l’haleine).

Si vers 15-16 ans vous constatez que votre ado n’est déjà plus un fumeur occasionnel, inutile de le braquer par des phrases telles que : "tu dois arrêter". Là encore, la leçon de morale risque de rompre le dialogue.
Posez des limites (interdiction de fumer à l’intérieur de la maison par exemple), informez votre fille des interactions entre la pilule et la cigarette et donnez le bon exemple. Si vous fumez, proposez à votre ado d'arrêter ensemble : chacun en tirera des bénéfices pour sa santé.



Auteur :   |   Date de création : 25/07/2011   |    Dernière mise à jour : 25/07/2011   

Plus d'informations : http://www.tabac-info-service.fr/jaide-un-proche/jouvre-le-dialogue-avec-mes-enfants/172$Itemid=111


Tag : tabagisme chez les adolescents, tabagisme adolescent, ado et tabac, mon ado fume, tabagisme chez les jeunes, jeunes et tabac, arrêter de fumer, première cigarette, dépendance tabac, dépendance nicotine

 

Tabagisme chez les adolescents : comment réagir ?
Votre avis
Déjà membre
Email :
Mot de passe : mot
Nouveau membre
Email :
pseudo :

Donnez une note :
Votre avis :

Verification ... Enregistrement ....
 
Mardi 21 Octobre 2014, Bonne fête aux Céline, Ursula, Ursule,
Publicité

Gralon sur les réseaux sociaux

A lire aussi sur le sujet

Top recherches

arrêter de fumer,

Statistiques
  • +2.5 millions de visites uniques mensuelles
  • +80 000 sites inscrits
  • +200 000 membres