Saint-jean-pied-de-port : Cité Fortifiée Sur La Route De Compostelle

Saint-Jean-Pied-de-Port : cité fortifiée sur la route de Compostelle

Saint-Jean-Pied-de-Port est une étape incontournable quand on visite le Pays Basque. Cette cité fortifiée située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle offre en effet un riche patrimoine architectural, de beaux paysages et toute la convivialité de la gastronomie basque.

Présentation

La commune de Saint-Jean-Pied-de-Port, dans le Département des Pyrénées-Atlantiques, tient son nom de sa situation géographique au pied du col ou "port" de Roncevaux.
Son nom basque est "Donibane Garazi". Par ailleurs, son nom était initialement espagnol : "Santa Maria Cabo el Puente", c’est-à-dire "Sainte-Marie du Bout du Pont".

La commune, située au confluent des trois "nives" (rivières) d'Arnéguy, de Laurhibar et de Béhorléguy, se trouve sur la via Podiensis, l'un des chemins du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle partant du Puy-en-Velay.

Patrimoine historique

Au début du XIIIème siècle, Sanche VII le Fort, roi de Navarre a fait de Saint-Jean-Pied-de-Port une ville fortifiée, entourée de remparts aux portes ogivales, encore visibles de nos jours.

La porte St Jacques, inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO, est l'une des portes fortifiées de la cité médiévale. C’est celle que les pèlerins venant d'Ostabat empruntaient pour entrer dans la ville. Ils suivaient ensuite la rue d'Espagne jusqu'au pont enjambant la Nive.

Dès le XIVème siècle, la ville était un centre commercial important et une étape obligée des voyageurs et des pèlerins de Compostelle.

La Citadelle, construite au XVIIème siècle dans le contexte des guerres de religion et des conflits franco-espagnols, a été remaniée par Vauban.
Elle offre aujourd’hui un exemple exceptionnellement bien conservé de l’architecture militaire de la Première moitié du XVIIème siècle.
Ne manquez pas d’admirer le panorama qui s'ouvre sur la ville et le bassin de Cize du haut des remparts.

Des trésors d’architecture

Saint-Jean-Pied-de-Port recèle des trésors d’architecture.
Du Pont Neuf, vous pourrez admirer les maisons anciennes baignant dans la Nive, avec leurs balcons de bois et le pont Notre-Dame.
La porte Notre-Dame, qui donne d'un côté sur la rue de la Citadelle et de l'autre sur le pont Notre-Dame, présente d’impressionnants vantaux et une herse.

La rue de la Citadelle est bordée de façades en grès rose, dont certaines sont en encorbellement et d'autres en colombage.
Les linteaux de porte ciselés portent, entre des motifs décoratifs, le nom de la maison, la date de sa construction et le nom des premiers propriétaires.
La maison Arcanzola (1510) au n° 32 et la maison des Évêques au n° 39 ont des façades remarquables.

Un autre édifice typique, la maison Mansart abrite l’Hôtel de Ville.
Dans la rue d’Espagne, certains linteaux présentent des enseignes de métiers ciselées dans la pierre (serrurier au n° 30 et barbier au n° 45).

L’art religieux est également présent dans la ville avec le portail roman de l’ancienne église Ste Eulalie d'Ugange
L’église Notre-Dame, dite "du bout du pont", date du XIVème siècle et offre quant à elle un exemple d’architecture gothique.

Informations pratiques

Saint-Jean-Pied-de-Port se trouve moins d'une heure de Biarritz : elle est desservie par les routes départementales D933, D918 et D401.

Vous pourrez y déguster les spécialités culinaires du Pays Basque : axoa, piperade jambon, ris d'agneaux, confits de canards, chipirons, omelettes aux cèpes, fromage de brebis et Confiture de cerises noires et bien sûr le gâteau basque.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.terre-basque.com/

Tag : Saint-Jean-Pied-de-Port , Saint Jean Pied de Port, visiter Saint-Jean-Pied-de-Port, citadelle Saint-Jean-Pied-de-Port



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis