Le Monastère De Ganagobie : Un Lieu De Sérénité

Le monastère de Ganagobie : un lieu de sérénité

Abbaye bénédictine située dans les Alpes-de-Haute-Provence, le monastère de Ganagobie est un havre de paix au milieu de la nature. L’église, ouverte à la visite, est connue pour ses remarquables mosaïques polychromes datant du Moyen Age. Par ailleurs, l'hôtellerie du monastère accueille chaque année des visiteurs dans le cadre de retraites.

Présentation de Ganagobie

Le monastère de Ganagobie est une abbaye bénédictine située dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Il se trouve plus précisément entre Sisteron et Manosque, sur un plateau escarpé qui domine toute la vallée de la Durance.

Laissé à l'abandon entre le XVe et le XXe siècle, le monastère abrite depuis 1992 la communauté bénédictine de Hautecombe en Savoie. Une quinzaine de moines bénédictins y vivent et fabriquent des produits artisanaux (miel, cosmétiques et baumes à base d'huiles essentielles).

Histoire du monastère

Un premier monastère a été fondé à Ganagobie au Xe siècle par l'évêque de Sisteron. Ce dernier en fait donation à l'abbaye de Cluny en 965.

Les moines achèvent la construction du monastère actuel au XIIe siècle. Ce lieu est resté un monastère important jusqu’au XVe siècle. Il a abrité pendant un temps les reliques de saint Honorat d'Arles, transportées depuis l’abbaye de Lérins.

Tombé à l'abandon et partiellement détruit, le monastère a été restauré pour accueillir la communauté bénédictine de Hautecombe.

Visiter le monastère de Ganagobie

L'église du monastère de Ganagobie est connue pour ses remarquables mosaïques polychromes datant du Moyen Age. Ces mosaïques du XIIe siècle sont uniques en France par leur étendue et la richesse de leurs motifs.

Cette église romane possède aussi un portail très ouvragé orné de colonnettes à chapiteaux corinthiens. Ce portail classé Monument historique est la première merveille à admirer lorsqu'on entre dans l'église.

Depuis 2006, de nouveaux vitraux ont été installés dans l’église. Il s’agit de vitraux non figuratifs proposés par le père Kim En Joong, un moine dominicain coréen. Par ailleurs, la visite de l’église permet d’admirer le cloître roman au travers de baies vitrées.

Derrière l’église, se trouvent d’anciennes tombes creusées à même le roc pour y ensevelir des moines. L’allée aux moines, à gauche de l’église, conduit au bord du plateau de Ganagobie.
De là, vous pourrez profiter d’un magnifique panorama sur la vallée de la Durance.

A noter : seule l'église du monastère et une partie du plateau sont ouvertes à la visite pour ne pas perturber la vie monastique de la communauté.
Les visites sont possibles tous les jours, sauf le lundi, de 15h à 17h. Elles peuvent être effectuées toute l’année, sauf pendant la retraite des moines à la mi-janvier.

Il est également possible d’y faire des retraites spirituelles (voir les disponibilités sur le site du monastère ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ndganagobie.com/

Tag : Ganagobie, Ganagobie abbaye, monastère de Ganagobie, monastère Ganagobie, abbaye Ganagobie, prieuré de Ganagobie, Ganagobie 04, mosaïque Ganagobie, moines Ganagobie



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis