Saint-emilion : Une Destination Entre Pierres Et Vignobles

Saint-Emilion : une destination entre pierres et vignobles

Si le nom de Saint-Emilion évoque les bouteilles millésimées, c’est aussi et avant tout celui d’un petite commune de quelque 2000 âmes. Nous vous proposons de découvrir cette destination où caves et chais côtoient châteaux et églises.

Découvrir Saint-Emilion

Saint-Emilion est une petite commune de Gironde, dans la région Aquitaine. Le village s’étire en forme d’amphithéâtre sur le versant sud d’un plateau calcaire.

Cette ancienne cité médiévale a été classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO avec les sept autres communes qui composent la "juridiction de Saint-Emilion" : Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Etienne-de-Lisse, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Pey-d'Armens, Saint-Sulpice-de-Faleyrens et Vignonet.

Ce classement permettra de préserver pour longtemps encore les toits de tuiles, les ruelles pavées escarpées (appelées "tertres" ou "escalettes") et les vieilles pierres qui font tout le charme de Saint-Emilion.

Visiter Saint-Emilion

C’est un ermite qui a donné son nom à la commune et au vin de Saint-Emilion. La grotte de l’Ermitage est le point de départ idéal pour visiter la ville.

Venu de Bretagne, le moine Emilion y aurait médité pendant 17 ans au cœur de la forêt de Combes. A la mort du saint homme en 767, ses compagnons auraient creusé des catacombes et une église dans la roche. Cette église monolithe est unique en Europe par sa forme et ses dimensions.

Avec ses 53,60 m de haut, le clocher de l'église monolithe est l'un des plus hauts de la Gironde. Il offre une vue magnifique sur la ville.

Au XIIe siècle, Saint-Emilion comptait 10.000 habitants et était la deuxième plus grande ville de l’évêché, derrière Bordeaux. De nombreux monuments témoignent de son importance passée :
• la chapelle de la Trinité et ses magnifiques fresques polychromes : cette chapelle a été construite par les bénédictins au dessus de l'Ermitage au XIIIe siècle
l’église collégiale et son cloître construit à la fin du XIVe siècle ; ce cloître abrite les tombeaux d’anciens cardinaux
• la porte Brunet datant du XVe siècle
• la Tour du Roy, un donjon carré édifié en 1237 et qui a abrité l'Hôtel de ville jusqu’au XVIIe siècle
• les vestiges de l’ancien couvent des Cordeliers ; on y perpétue aujourd’hui la tradition du crémant de Bordeaux
• le Musée souterrain de la Poterie : aménagé dans les carrières souterraines, ce musée présente près de 500 pièces de poteries régionales.

Traditions de Saint-Emilion

Saint-Emilion est une cité où les traditions sont restées vivaces.
Deux fois par an, lors de la fête du printemps et pour le ban des vendanges (le troisième dimanche de septembre), les jurats, membres de l’ancienne confrérie de la Jurade, défilent dans la ville vêtus d’amples robes rouges parées d’hermine.

Même si cette commune est surtout connue pour son vin AOC, la monoculture de la vigne y est récente. Le vignoble a gagné les paysages alentours au lendemain de la Seconde guerre mondiale.

On y dénombre une centaine de châteaux dont on peut visiter les chais et déguster les vins. Le Château Villemaurine, grand cru classé, possède des carrières souterraines et propose un petit son et lumière dans ses caves.
L’autre spécialité locale est le macaron aux amandes.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.saint-emilion-tourisme.com/

Tag : Saint-Emilion, Saint Emilion, Saint Emilion tourisme, visiter Saint Emilion, châteaux Saint Emilion, vins Saint Emilion



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis