Ikebana

Ikebana

L’ikebana ou l’"art de faire vivre les fleurs" est l’un des cinq arts traditionnels japonais. Il consiste à créer des arrangements floraux dont les différents éléments ont une valeur symbolique héritée du bouddhisme. Il est possible de s’initier à cet art, dont l’enseignement est encore peu répandu en France, lors d’un séjour au Japon.

Présentation

L’ikebana est un art traditionnel japonais, aussi connu sous le nom de kado, "la voie des fleurs"
Traditionnellement, cet art d’arrangement floral faisait partie des disciplines que les femmes japonaises étudiaient en vue de se marier, au même titre que la cérémonie du Thé et la calligraphie.
Aujourd'hui, cet art, qui est l'un des cinq arts traditionnels japonais, est pratiqué à de nombreuses occasions, comme les fêtes et les cérémonies.

Le principe

L'ikebana, est un art floral dans lequel la disposition des éléments du bouquet obéit à une symbolique précise, héritée de la religion bouddhiste.
Cet art est donc très différent des compositions florales occidentales par sa symbolique, son asymétrie et sa manière d’utiliser l’espace.
Alors qu’en Occident, les arrangements floraux cherchent à créer une forme décorative et se concentrent sur la beauté des fleurs, leur quantité et leurs couleurs, l’arrangement floral japonais a pour but de créer une harmonie de construction, de rythme et de couleurs et met l’accent sur l'aspect linéaire de l’arrangement.

Quelques règles fondamentales

L’ikebana cherche à mettre en valeur aussi bien le vase, les tiges, les feuilles et les branches que la fleur elle-même.
Malgré l’apparente simplicité des compositions ainsi créées, il s’agit de l’art floral le plus complexe.
La structure de l'arrangement floral japonais est axée sur trois points, l’asymétrie, l’espace et la profondeur, symbolisant le ciel, la terre et l’humanité.

Origines de cet art

L’ikebana est vraisemblablement arrivé au Japon en même temps que le bouddhisme, après être passé par la Chine et/ou la Corée.
Cet art aurait pour origine l'offrande de fleurs ou kyoka dans les temples bouddhistes, un rituel apparu en Chine au VIème siècle.
Ces offrandes étaient des arrangements floraux dont les fleurs et les branches pointaient vers le ciel.

Histoire des différents styles

Il existe différents styles d’ikebana apparus au cours de l’histoire de cet art.
- Le rikka ou tachibana est un style sophistiqué apparu au XVème siècle.
Il est destiné à refléter la splendeur de la nature au travers d’éléments symboliques : ainsi, les branches de pin symbolisent les pierres et les rochers tandis que le chrysanthème blanc symbolise une rivière ou un petit ruisseau.
Le style rikka, populaire au XVIIème siècle, est une forme antique d’arrangement floral de plus en plus rarement pratiquée de nos jours.
- Au XVe siècle, les règles de l’ikebana ont été simplifiées, à l’initiative du shogun Yoshimasa Ashikaga et cet art s’est ouvert à toutes les classes sociales.
- A la fin du XVIe siècle apparaît un style plus simple appelé nageire qui fut intégré dans la cérémonie du thé.
Dans ce style, également appelé cha-bana (littéralement "fleurs de thé"), les fleurs sont arrangées dans un vase aussi naturellement que possible.
- C’est dans les années 1890, au moment de la modernisation et de l’occidentalisation du Japon, qu’apparut le style moribana.
Ce style, utilisé pour les jardins, se caractérise par l’introduction de fleurs occidentales et par une nouvelle forme de liberté dans l'arrangement floral.
Il s’adapte aussi bien aux situations officielles, comme les cérémonies qu’aux situations non formelles.

L’ikebana en France

La pratique et l'enseignement de cet art floral ont été introduits en France par Kikou Yamata.
Cet écrivain franco-japonaise en fit les premières démonstrations à Paris en 1930, au Salon d'Automne.
Alors qu’on recense au Japon plus de 3 000 écoles d'ikebana regroupant plus de 20 millions de pratiquants, en France l’enseignement de cet art est encore limité à quelques écoles, situées notamment à Paris et à Toulouse.
Les sites consacrés à cet art, tels que celui accessible ci-dessous, proposent des stages d’initiation ou même l’apprentissage de cet art lors d’un séjour au Japon.

Plus d'information :

Tag : ikebana, art floral, art floral japonais, composition florale



Avis

  • Le site ne fonctionne plus... Pourquoi ne pas essayer celui-ci : www.akiko-usami.com

    15 avril 2010

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis