La Goutte : Symptômes Et Traitement

La goutte : symptômes et traitement

La goutte, qui se manifeste par des crises très douloureuses, est une maladie due à un excès d'acide urique dans le sang. Voici une présentation de cette affection qui touche le plus souvent les hommes à partir de la cinquantaine.

Présentation

La goutte est une maladie due à un excès d'acide urique dans le sang ou "hyperuricémie". Cet acide urique se dépose au niveau des articulations sous forme de cristaux très douloureux.

La goutte est ainsi une forme d'arthrite pouvant affecter une ou plusieurs articulations (au niveau des orteils, chevilles, talons, genoux et poignets…). Cette maladie commence souvent par atteindre le gros orteil.

Elle concerne le plus souvent les hommes (20 fois plus souvent que les femmes).

Les symptômes de la goutte

La goutte se manifeste par une crise d'arthrite aiguë aussi appelée "crise de goutte".
Les symptômes sont une douleur soudaine et très vive et une inflammation de l’articulation concernée.

L'articulation enflammée est enflée, chaude et très douloureuse. On ne peut poser le pied par terre. La douleur, qui se déclenche souvent la nuit, empêche tout contact avec l'articulation.

La crise peut s’accompagner d’un peu de fièvre (38°C), de sueurs et d’agitation.

Le traitement de la goutte

La crise aiguë de goutte se traite à l’aide d’un médicament spécifique appelé colchicine qui agit contre l'inflammation causée par les cristaux d'acide urique.
Le médecin peut également prescrire des anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Ce traitement doit par ailleurs s’accompagner d’un régime particulier comprenant :
plus de 2 litres de boissons (eau, jus de fruits, tisanes) par jour
• la suppression des boissons alcoolisées
• une ration quotidienne de 2000 calories maximum.

A noter : il est essentiel de bien soigner la goutte ; si elle n’est pas traitée, cette maladie devient chronique et peut entraîner des complications rénales et des déformations articulaires (notamment des dépôts de cristaux sous-cutanés appelés "tophi").

La prévention des récidives

Une alimentation trop riche, la sédentarité, l'obésité et la consommation d’alcool sont des facteurs favorisant la goutte.

En cas de crises répétées et de symptômes d’une goutte chronique (tophi, complications rénales), on préconise de :
• suivre une cure d'amaigrissement progressive pour les personnes obèses
• limiter sa consommation de viande rouge et d’abats
• limiter sa consommation d’alcool
• adopter un régime riche en fruits et en produits laitiers
• boire beaucoup d’eau, de tisane, de jus d’agrumes (plus de 2 litres en cas de crise de goutte).

Plus d'information :

Tag : goutte, la goutte, symptômes goutte, traitement goutte, crise de goutte, régime alimentaire goutte



Avis

  • ma maman souffre depuis maintenant 2ans elle prend du colchicin mais aucun resultat

    29 janvier 2014

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis