L'oeil Humain : Schéma Et Fonctionnement

L'oeil humain : schéma et fonctionnement

Saviez-vous que, chez l'être humain, environ 70% des informations sur le monde extérieur passent par la vision ? Non seulement la vue est notre sens dominant, mais nos yeux sont des organes complexes, plus perfectionnés que n'importe quel appareil photo du marché. Nous vous proposons de découvrir le fonctionnement et l'anatomie de l'oeil humain.

A quoi servent les yeux ?

Chez l'être humain, la vue est le sens dominant car elle constitue la principale source d'informations du cerveau sur le monde extérieur.

Nos yeux sont des organes complexes qui nous permettent d'analyser les formes, les couleurs et les dimensions des objets qui nous entourent.

Pour ce faire, l'oeil humain capte et traite la lumière que ces objets reflètent ou émettent.

Comment fonctionne la vision ?

De manière schématique, le fonctionnement de l'oeil humain peut se résumer en trois étapes.

1- La lumière entre dans l'oeil
Quand on regarde un objet, la lumière reflétée par cet objet entre dans l'oeil par la cornée. Celle-ci courbe les rayons de lumière afin qu'ils passent à travers la pupille.

La taille de la pupille s'adapte à la luminosité ambiante :
=> quand la luminosité est trop importante, la pupille se contracte
=> à l'inverse, quand la luminosité est trop faible, la pupille se dilate.

2- Le cristallin effectue la mise au point
Pour que la vision soit nette, une autre partie de l'oeil, appelée le cristallin, se charge d'effectuer la mise au point, en fonction de la distance de l'objet fixé.
Le cristallin ajuste ce que l'on appelle "la distance focale" en photographie.
L'image ainsi captée apparaît comme une projection inversée sur l'arrière de l'oeil (la rétine).

3- Le cerveau interprète l’image
Nos yeux ne nous serviraient pas à grand chose s'ils n'étaient pas reliés à notre cerveau par le nerf optique.
Quand les rayons de lumière atteignent la rétine, ils sont transformés en signaux lumineux. Le nerf optique se charge de transmettre ces signaux au cerveau ou, plus précisément, au cortex visuel qui interprète ces signaux lumineux : il les traduit en images et remet à l'endroit la projection inversée de la rétine.

Quel est le schéma de l'oeil ?

Un oeil humain pèse à peine 8 grammes mais il se compose de différentes parties qui travaillent ensemble pour filtrer la lumière et ajuster la mise au point.

De manière schématique, on peut décrire un oeil comme une boule recouverte d'une enveloppe (le blanc de l'œil ou sclère).

Pour laisser entrer la lumière, cette boule est transparente sur l'avant, à l'endroit de la cornée.

L'iris est la partie qui donne leur couleur à nos yeux, mais il n'est pas là que pour "faire joli"... Il agit comme le diaphragme d'un appareil photo et dilate plus ou moins la pupille en fonction de la lumière ambiante.

Le cristallin est une lentille qui concentre la lumière et la transporte sur la rétine, sorte d'écran situé au fond de l'œil.

C'est sur la rétine que se forme l'image, à l'envers, avant qu'elle ne soit remise à l'endroit par notre cerveau.

Quelles sont les différentes parties de l'oeil ?

Voici de manière plus détaillée les différentes parties de l'oeil humain (que vous pouvez retrouver sur l'illustration en haut de cet article).

La sclérotique ou sclère
Cette membrane correspond au blanc de l'oeil. Très résistante, elle recouvre l'oeil et a pour fonction de le protéger. Elle est également reliée aux 6 muscles qui permettent le mouvement et la rotation du globe oculaire.

La choroïde
La choroïde la couche intermédiaire de la paroi du globe oculaire. Elle est située entre la sclérotique et la rétine.
C'est une couche richement vascularisée qui assure la nutrition de l'iris et des récepteurs de la rétine. Elle a aussi pour rôle de protéger l'oeil d'une grande partie des rayonnements extérieurs, afin qu'il soit "étanche" comme une chambre noire.

La conjonctive
La conjonctive est une membrane muqueuse transparente qui tapisse la sclérotique et l'intérieur de la paupière. Elle ne recouvre pas la cornée qui doit rester bien transparente.
Elle assure en partie la production de larmes et prévient l'entrée des microbes dans l'œil. Quand cette partie de l'oeil est irritée ou enflammée, on souffre de conjonctivite !

La cornée
La cornée est une couche transparente qui recouvre la pupille et l'iris. Elle agit comme une fenêtre et transmet la lumière au cristallin et à la rétine.
Pour remplir son rôle, elle doit être toujours parfaitement propre et transparente. C'est pourquoi nous clignons régulièrement des yeux et nous sécrétons des larmes qui permettent de chasser toute impureté.

Le cristallin
Situé derrière la pupille, le cristallin est une lentille qui concentre les rayons de lumière avant qu'ils n'atteignent la rétine.
En changeant de forme, le cristallin modifie la distance focale de l'oeil et effectue la mise au point sur des objets se trouvant à des distances différentes.
Concrètement, le cristallin se bombe pour focaliser les objets de près et devient plus plat (il se met en position de repos) pour rendre nets les objets situés au loin.

L'humeur aqueuse
L'humeur aqueuse est le fluide remplissant la partie avant de l'oeil entre la cornée et le cristallin. Son rôle est d'approvisionner la cornée et le cristallin en oxygène et en nutriments.
Il s'agit d'un liquide transparent, continuellement filtré et renouvelé qui contribue, avec le corps vitré, à maintenir la pression et la forme du globe oculaire. Il est essentiellement composé d'eau, mais contient aussi de la vitamine C, du glucose, de l'acide lactique et des protéines.

L'iris
L'iris est la partie colorée de nos yeux. Cette couleur dépend de l'épaisseur de l'éventail formé par les lamelles pigmentaires et de sa concentration en mélanine.
Ce voile plus fin que la soie règule également la dilatation de la pupille et donc la quantité de lumière atteignant la rétine.

La pupille
La pupille est une ouverture au centre de l'iris. Elle comprend deux groupes de muscles :
=> des fibres radiaires (disposées comme les rayons d'une roue) qui élargissent la pupille
=> des fibres circulaires qui la rétrécissent.

L'action de ces muscles modifie le diamètre de la pupille et régule la quantité de lumière entrant dans l'oeil, de la même manière que le diaphragme d'un appareil photo (partie qui détermine le diamètre d'ouverture de l'objectif).

L'humeur vitrée
L'humeur vitrée ou corps vitré occupe le centre de l'oeil et représente 80% du globe oculaire.
Cette substance transparente et gélatineuse relie le cristallin à la rétine et transmet les ondes lumineuses reçues vers la rétine.

La rétine
La rétine est une membrane épaisse d'un quart de millimètre seulement. Située au fond de l'oeil, sur sa paroi interne, elle est composée de photorécepteurs qui transforment les signaux lumineux en signaux électrochimiques.
Elle est constituée de centaines de millions de cellules nerveuses photo-réceptrices :
=> environ 6 à 7 millions de cônes (des cellules qui analysent la lumière)
=> environ 130 millions bâtonnets (des cellules qui interprètent les couleurs d'une image en la décomposant en 3 couleurs primaires : le rouge, le bleu et le vert).

La rétine transforme l'énergie lumineuse en énergie électrique. Ce signal électrique est ensuite transmis au cerveau, via le nerf optique.

Le nerf optique
Le nerf optique relie l'oeil au cerveau. Ce nerf, qui mesure 4 mm de diamètre pour 5 cm de long, transmet les informations reçues par les yeux au cortex visuel. C'est lui qui permet au cerveau d'enregistrer, d'interpréter et de traduire ces informations en images.

Plus d'information :

Tag : oeil humain, schéma oeil humain, oeil humain schéma, fonctionnement oeil humain, oeil humain fonctionnement, description oeil humain, parties de l'oeil humain, humeur vitrée, rétine, cornée, pupille, iris oeil



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis