Les Jo De Raymond Depardon : Un Nouvel Album Rsf

Les JO de Raymond Depardon : un nouvel album RSF

Pour le cinquante-sixième numéro de sa collection "100 photos pour la liberté de la presse", Reporters sans frontières met à l'honneur le célèbre photographe français Raymond Depardon. Ce portfolio inédit, disponible en kiosque et librairies depuis le 7 décembre, a pour thème "Les JO de Raymond Depardon". Il rassemble des images prises pendant huit Olympiades, entre 1964 et 1980.

Un album consacré aux Jeux Olympiques

L'association Reporters sans frontières consacre son tout dernier album aux images prises par Raymond Depardon lors des Jeux Olympiques entre 1964 et 1980.

Ce célèbre photographe français a en effet couvert huit Olympiades, notamment à Tokyo en 1964, à Grenoble en 1968, à Mexico en 1968, à Munich en 1972, à Montréal en 1976 et à Moscou en 1980.

L'album Les JO de Raymond Depardon rassemble de magnifiques clichés en noir et blanc, où le photographe a saisi l'effort et la joie des athlètes mais aussi le suspense ou la liesse dans les tribunes.

Depardon a pris sur le vif des athlètes de légende, comme la gymnaste roumaine Nadia Comaneci ou le roi américain du saut en hauteur Dick Fosbury.




Pour citer Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières, Raymond Depardon "est aussi un photographe de l'exceptionnel, notamment lors de ces événements majeurs que sont les Jeux olympiques."

Comme les autres albums de RSF, cet ouvrage propose un tour d'horizon de la liberté de la presse dans le monde. Il aborde la chasse aux bloggers au Viêtnam, les nouveaux visages de la propagande ou encore la situation en Colombie depuis l'accord de paix entre Bogota et les FARC...

Des images historiques

Lors de ces Jeux Olympiques, le photographe est aussi témoin de l'Histoire avec un grand H.

Parmi les 100 photos prises lors de différentes compétitions de la fin des années 1960 au début des années 1980 figurent des clichés historiques tels que la photo de Lee Evans levant symboliquement le poing afin de dénoncer la condition des Noirs aux États-Unis.




Cette image a été prise au stade olympique de Mexico, le 18 octobre 1968. L'Américain Lee Evans, médaille d'or et recordman du monde du 400 m, lève le poing sur le podium comme l'ont fait la veille Tommie Smith et John Carlos.

Mais lui n'a pas été exclu comme eux des JO et, deux jours plus tard, il remporte la médaille d'or et le record du monde de 4 x 400 m avec Vincent Matthews, Ron Freeman et Larry James.

En 1972, Raymond Depardon signe aussi un cliché très rare : la silhouette cagoulée d'un preneur d'otages lors des JO de Munich.

Ainsi, son travail témoigne des conflits géopolitiques et sociétaux qui trouvent dans les Jeux olympiques une vitrine médiatique sans équivalent.

Infos pratiques

L'album Les JO de Raymond Depardon est disponible depuis le 7 décembre 2017 en librairies et chez les marchands de journaux.

Cet album réalisé avec Magnum Photos est vendu au prix de 9,90 euros et les bénéfices sont, comme toujours, intégralement reversés à RSF afin de financer ses actions en faveur de la liberté de la presse.

Vous pouvez aussi commander cet album sur la boutique en ligne de l'association (voir le lien ci-dessous).




Il faut savoir que les ventes d'albums photos constituent 30% du budget annuel de cette association.

Une exposition gratuite à Paris

Parallèlement à la sortie de l'album RSF Les JO de Raymond Depardon, une exposition sur le même thème s'est installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Paris.

Cette exposition gratuite sera visible du 7 décembre 2017 au 7 janvier 2018.

Alors que la capitale se prépare à accueillir les Jeux olympiques de 2024 cette exposition présente dix-neuf des plus beaux clichés olympiques réalisés par Depardon entre 1964 et 1980.

Une publication partagée par @castagnary le




Plus d'information :

Visitez le site : https://rsf.org/

Tag : Raymond Depardon, raymond depardon, les jo de raymond depardon, album rsf raymond depardon, reporters sans frontières, 100 photos pour la liberté de la presse , Raymond Depardon, JO, Jeux olympiques, photographe, 1964, 1980, PST, 7 décembre, 1968, français, 1972, Munich, Mexico, or, Tommie Smith, John Carlos, 400 m, 18 octobre, Stade Olympique, États-Unis, 4 x 400 m, otages, géopolitiques, 7 janvier, l'Hôtel de Ville de Paris, parvis, Paris, albums photos, euros, Magnum Photos, marchands de journaux, années 1980, années 1960, Farc, Tokyo, Grenoble, Montréal, 1976, Moscou, suspense, gymnaste, roumaine, Nadia Comaneci, américain, horizon, chasse, bloggers, Vietnam, propagande, Colombie,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis