Misfits : Les Délinquants Aux Superpouvoirs

Misfits : les délinquants aux superpouvoirs

Qu’arrive-t-il lorsque vous mettez entre les mains de 5 jeunes délinquants marginaux des pouvoirs hors du commun? Misfits, la série britannique créée par Howard Overman en est la réponse.

Intrigue

Nathan, Simon, Curtis, Kelly et Alisha ont un point commun: ils sont tous condamnés à des travaux d’intérêt général pour des raisons diverses. Lors de leur premier jour, un orage éclate et ils se retrouvent frappés par la foudre. Ils se réveilleront dotés de pouvoirs.

Entre télépathie, invisibilité, ou immortalité les jeunes marginaux ne sont pas au bout de leurs surprises. Surtout lorsqu’ils se rendent compte qu’ils ne sont pas les seuls à posséder des pouvoirs…

Entre science-fiction et humour noir

Misfits c’est d’abord des situations complétement délirantes, dans lequel s’embarquent constamment nos jeunes (anti)héros. On se demande parfois comment ils arrivent toujours à s’en tirer, dans un monde semi-apocalyptique où tout le monde possède des facultés extraordinaires.

C’est aussi une bonne dose d’humour noir. On se tord de rire lorsqu’un protagoniste veut retourner dans le passé pour tuer Hitler mais échoue en rendant la situation encore pire. Ou encore lorsqu’un garçon atteint de « lacto-kinésie » (la faculté de contrôler les produits laitiers) veut tuer tout le monde.

Des personnages délirants

Le charme de la série s’opère grandement grâce à des acteurs énergiques et efficaces. Ils incarnent des personnages déjantés mais aussi attachants. Leur pouvoir est lié à leur personnalité:

Simon, timide et introverti, a le pouvoir de se rendre invisible. Curtis, sportif déchu peut retourner dans le passé pour réparer ses erreurs. Kelly, qui se soucie de ce que pensent les autres, peut lire dans les pensées. Alisha, séductrice délurée peut envoyer aux gens une frénésie sexuelle quand ils touchent sa peau. Et enfin, Nathan, garçon cynique et espiègle découvre qu’il est immortel.

Plus d'information :

Tag : Misfits, super pouvoir, Howard Overman, humour noir



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis