Le Coton Bio : Présentation Et Avantages

Le coton bio : présentation et avantages

Alors que la culture conventionnelle du coton est l’une des plus polluantes de la planète, opter pour les vêtements en coton bio présente de multiples avantages pour votre santé et celle de la planète. Voici les nombreuses bonnes raisons de préférer la filière biologique.

Le coton : une culture polluante

La culture du coton conventionnel est la plus polluante au monde : elle représente 25% des pesticides utilisés dans le monde pour seulement 2,5 % des surfaces cultivées de la planète.

Elle est aussi la troisième culture la plus consommatrice d’eau d’irrigation, après le Riz et le blé, mais avant le maïs et les fruits et légumes.
Ainsi, selon une étude WWF datant de 1999, il faut entre 7.000 et 29.000 litres d’eau pour produire un kilo de coton !

Non seulement la culture de cette plante fait un usage intensif de Produits chimiques qui appauvrissent les sols à long terme, mais la transformation de la matière Première utilise aussi toutes sortes de Produits chimiques : blanchiment au chlore et teintures à base de métaux lourds…
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, cette culture serait responsable de 22.000 morts par intoxication chaque année.

Le coton bio se présente comme une alternative à ce bilan écologique et sanitaire catastrophique puisqu’il est cultivé dans le respect de l’environnement et des producteurs.

Caractéristiques du coton bio

Les vêtements labellisés biologiques respectent l’environnement à toutes les étapes de leur fabrication.

Le coton bio est cultivé sans OGM ni pesticide de synthèse ni autres produits chimiques.
L’agriculture biologique utilise uniquement des pesticides et des engrais naturels (piège à phéromone, décoction de feuilles de Neem, fumure...).

Il est ensuite transformé sans traitement chimique (sans chlore notamment) et teinté avec des produits exempts de métaux lourds.

Pourquoi préférer le coton bio ?

L'absence de Produits chimiques dans la fabrication du coton bio limite les risques d’allergies notamment chez les jeunes enfants et les bébés.
Elle rend aussi ce tissu plus souple et doux et donc plus agréable à porter.

La filière bio a des avantages non seulement pour les consommateurs mais aussi pour les producteurs de coton : en cultivant selon les normes de l’agriculture biologique, ils ne s’empoisonnent pas au contact de substances chimiques.
De plus, ils évitent la spirale du surendettement car ils fabriquent eux-mêmes leurs intrants au lieu de les acheter.

Enfin, la culture bio permet de protéger l’environnement :
• elle n’épuise pas la terre comme la culture intensive liée aux pesticides ou aux OGM et ne nuit pas aux espèces environnantes
• elle contribue aussi à préserver la biodiversité en utilisant des semences traditionnelles de coton.
• elle utilise des méthodes d’irrigation artisanale consommant moins d’eau que les méthodes d’irrigation intensive.

Les labels

Il existe différents labels qui garantissent l’origine biologique du coton :
• le label EKO de Skal, principal organisme certificateur de la mode éthique en France pour les vêtements des marques Kolam, Brin d’ange, Ideo et Ethos
• le label Oeko-Tex standard 100 qui garantit aux consommateurs des produits textiles irréprochables pour la santé
• le label Naturtextil de IVN (Association Internationale des Textiles Naturels)

Parmi les organismes de certification du coton bio, on peut également citer :
• DEMETER : organisme certificateur de l’agriculture biodynamique
• IMO : organisme de certification des matières premières reconnu sur le plan international
• IFOAM : Fédération Internationale des Mouvements d’Agriculture Biologique.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis