Photos HDR
 

Elevage Bio

Elevage bio

L’élevage bio s’engage à offrir aux consommateurs une viande de qualité, issue d’animaux élevés dans le respect du cycle naturel et de l’environnement. Cette forme d’élevage, certifiée et contrôlée par des labels, passe en particulier par une alimentation des animaux 100 % bio.

Présentation

L’élevage bio repose sur les mêmes engagements que l’agriculture biologique en général.
Les éleveurs bio s’engagent à n’utiliser ni pesticides, ni engrais chimiques de synthèse, ni OGM.
Cette démarche vise une meilleure harmonie entre l'agriculture et la nature, grâce à des pratiques plus respectueuses de l'environnement et des animaux.

Les principes de l’élevage bio

L’élevage bio a pour principes d’assurer le bien-être des animaux et de respecter leur cycle de vie ainsi que l’équilibre entre les sols, les cultures et les animaux.

Ainsi, dans le cadre de l’élevage biologique, le choix de races s’effectue en fonction de l'environnement et des conditions climatiques pour assurer la pérennité des lignées et limiter les risques de maladie.

Par ailleurs, les animaux doivent disposer d'un espace suffisant en plein air et dans les étables, doivent être nourris avec des produits biologiques et soignés de préférence à l’aide de thérapies naturelles.

Afin de maintenir la fertilité des sols et de préserver les équilibres naturels, les éleveurs bio pratiquent aussi la rotation des cultures, qui permet d’enrichir naturellement les terres.

L’alimentation des animaux

Dans le cadre de l’élevage bio l'alimentation des animaux doit être elle-même biologique et majoritairement issue de la ferme.
En effet, les éleveurs bio privilégient l'autonomie dans les pratiques d'élevage et de culture.

En pratique, cela signifie que leurs récoltes permettent de nourrir les animaux, dont les déjections, mêlées aux déchets végétaux qui constituent leur litière, servent à fabriquer du compost.
Ce fertilisant naturel va à sont tour permettre de nourrir et de régénérer naturellement le sol, selon un cercle vertueux.

Les animaux reçoivent ainsi une alimentation végétale, variée et saine.
Pour une vache, il s’agira par exemple d'herbe pâturée et de fourrages complétés de céréales, de protéagineux (comme le pois), d'oléagineux (comme le soja), de son, de luzerne et d'extraits de plantes.
L’alimentation des jeunes animaux doit être basée sur le lait naturel, de préférence maternel.
L’origine de ces aliments fait naturellement l’objet d’une traçabilité pour rassurer les consommateurs.

Les pratiques interdites

L’élevage bio autorise l’engraissement des animaux, à condition que celui-ci soit réversible à tout stade de l’élevage, mais interdit le gavage.
Certains aliments sont strictement interdits, notamment les farines animales, les acides aminés de synthèse, les OGM et les produits obtenus avec des solvants chimiques.

Plus d'information :

Tag : élevage bio, viande bio, élevage biologique

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis