Eau De Javel

En France, on utilise chaque jour environ 1 million de berlingots d'eau de Javel concentrée. La moitié de la production de Javel est destinée à un usage domestique en raison des propriétés désinfectantes et blanchissantes de ce produit.

Présentation

L'eau de Javel est une solution aqueuse d'hypochlorite de sodium, très couramment utilisée comme désinfectant, aussi bien dans le milieu médical que chez les particuliers.
Initialement employé comme décolorant, ce produit est aujourd’hui commercialisé sous deux formes différentes : l'eau de Javel diluée classique (38 g/l de chlore actif) et l'extrait de Javel vendu en berlingot (152 g/l de chlore actif).

Histoire

L’eau de Javel a été découverte vers 1775 par le chimiste français Claude Louis Berthollet, alors qu’il étudiait les propriétés décolorantes du chlore.
Il Mit au point une solution de chlorure et d'hypochlorite de potassium destinée au blanchiment des toiles.
En 1777, il construisit une manufacture de Produits chimiques dans le village de Javel, à l'ouest de Paris : c’est de ce lieu que le produit tire son nom.
En 1820, le pharmacien Antoine Germain Labarraque élabora une solution de chlorure et d'hypochlorite de sodium qu'il nomma liqueur de Labarraque.
Au début du XX ème siècle, le procédé de fabrication de la Javel a remplacé le potassium par le sodium et seul le nom d’"eau de Javel" est resté en usage.

Les premières applications

L'eau de Javel a rencontré immédiatement un grand succès en tant que décolorant et a d’abord été utilisée pour le blanchissement des toiles.
Elle n’a été employée comme désinfectant, notamment pour le traitement de l'eau potable, qu’à partir du XIX ème siècle.
Les propriétés de ce produit sont encore utilisées aujourd’hui pour désinfecter les sanitaires, les sols, les éviers et les paillasses, ainsi que l'eau des piscines.

Degrés de dilution

L'eau de Javel est commercialisée sous plusieurs niveaux de dilution.
La quantité de chlore contenue dans un produit est exprimée en pourcentage de chlore actif.
Ce pourcentage est par exemple de 2,6 % pour certaines bouteilles de Javel et de 9,6 % pour certains berlingots, qui sont plus concentrés.
Les pastilles de Javel sont en fait du dichloroisocyanurate de sodium, une substance qui réagit avec l'eau pour donner de l'hypochlorite de sodium et de l'acide cyanurique.

Propriétés chimiques

L'eau de Javel possède des propriétés oxydantes qui sont à l'origine de son effet blanchissant.
Elle présente aussi des propriétés bactéricides, sporicides, fongicides et virucides. Elle permet ainsi de désinfecter le matériel médical contaminé par le virus du Sida.
Pour être efficace, elle doit être appliquée sur une surface propre, car elle désinfecte mais ne lave pas et elle doit être conservée à l'abri de la lumière et de la chaleur.

Précautions d’emploi

L’eau de Javel est un produit toxique et corrosif qui provoque des brûlures sur la peau et les yeux, surtout sous sa forme concentrée.
Elle doit être tenue hors de portée des enfants, quelle que soit sa forme (pastille, berlingot) pour éviter tout risque d’ingestion.
Plus d’un quart des intoxications est dû à des produits d’entretien, parmi lesquels l’eau de Javel représente à elle seule 40 % des accidents.
C’est pourquoi il ne faut pas transvaser la Javel dans un récipient à usage alimentaire.
Il ne faut pas non plus la mélanger à un autre produit chimique car elle libère un gaz très toxique au contact des acides.

Plus d'information :

Tag : eau de Javel, Javel, eau javel, eau javel pur



Avis

  • texte très apprécié' . Prière me citer les équipements nécessaires pour une unité de fabrication d'eau de Javel de 1000 L / Jour . Merci.

    15 septembre 2015

  • j'ai bien apprecie le texte ci-dessus.indiquer moi les equipements qu'il faut pour produire de l'eau de javel pour une petite unite(1000 litres/jour).merci.

    10 avril 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis