Les Maladies Du Rosier : Les Reconnaître Et Les Traiter

Les maladies du rosier : les reconnaître et les traiter

Certaines maladies ou parasites peuvent s’attaquer à vos rosiers et compromettre leur floraison. Voici un petit guide pratique pour reconnaître et traiter les maladies du rosier.

Les maladies les plus fréquentes

Si des taches noires apparaissent sur les feuilles et vont en s’agrandissant, avec une auréole jaune au centre, votre rosier est atteint par un champignon qui se développe par temps humide. Le feuillage finit par tomber.

Pour y remédier, ramassez les feuilles tombées au sol et traitez avec une décoction de prêle (ou purin de prêle). Vous pouvez traiter vos rosiers préventivement tous les 15 jours dès le mois de juin.

L'oïdium et la rouille sont d’autres maladies du rosier assez fréquentes. L’oïdium se reconnaît à un feutrage blanc qui couvre à la fois les jeunes pousses, les feuilles et les boutons. Sous l’effet de ce champignon, ces différentes parties du rosier se déforment.

Pour y remédier, arrosez vos rosiers au pied par temps sec. Traitez toutes les 3 semaines, par pulvérisation, avec une solution à base de soufre.

La rouille se manifeste par de petites taches jaunes sur les feuilles. Au revers, des pustules orange vif apparaissent, puis noircissent en fin de saison. Cette maladie est également due à un champignon qui se propage par temps humide.

Pour y remédier, retirez les feuilles malades sur le rosier et au sol pour éviter la propagation. Traitez rapidement dès les premiers signes, avec un produit à base de soufre.

Les parasites

Certaines maladies du rosier sont dues à des parasites comme les tenthrèdes, les pucerons ou la cétoine.

Les pucerons sont des petits insectes de 3mm, verdâtres ou rosés, qui colonisent les jeunes pousses des rosiers et pompent leur sève. Résultat : les pousses se recroquevillent et les boutons ne parviennent pas à éclore.

Pour y remédier, passez votre rosier au jet d’eau pour le rincer, puis traitez avec du purin d'ortie ou bien avec une solution de savon noir (il existe aussi des produits à base d’huile de colza).

Les tenthrèdes sont des insectes dont les larves sont très voraces. Ces larves vert vif et gluantes ressemblent à des chenilles. Elles dévorent allégrement les feuilles des rosiers qui apparaissent alors ajourées de manière irrégulière. Si vous les laissez faire, elles ne laisseront que les nervures…

Pour vous en débarrasser, pulvérisez sans attendre vos rosiers avec un insecticide à base de pyrèthre naturel.

La cétoine est un coléoptère volant, vert brillant, d'environ 15mm de long. Il apparaît entre avril et juin, de préférence sur les roses de couleur claire, et se nourrit de leurs étamines. Les fleurs dépérissent.

Pour remédier à ce problème, il suffit de détourner cet insecte de vos rosiers en lui proposant un peu plus loin un festin de fruits pourris, notamment la banane ! Etonnant, non ?

Plus d'information :

Tag : maladies du rosier, maladie du rosier, maladies des rosiers, maladie rosiers, maladies rosiers, rosier maladie feuilles, pucerons, taches noires, oïdium, rouille, tenthrède, cétoine



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis