L'églantier : Un Ravissant Rosier Sauvage

L'églantier : un ravissant rosier sauvage

Arbuste indigène en Europe, l'églantier ou rosier des haies se reconnaît à ses fleurs simples à la beauté délicate. Cet arbuste épineux, résistant et assez facile à cultiver, produit aussi des fruits comestibles, les cynorrhodons ou gratte-cul.

Présentation de cet arbuste

L'églantier est un arbuste épineux de la famille des Rosacées. Originaire des régions tempérées du globe, il est courant dans les bois et les haies.

Le terme d'"églantier" désigne plusieurs espèces de rosiers sauvages du genre Rosa mais s'applique plus particulièrement au rosier des chiens ou Rosa canina. Ce surnom étrange vient du fait que, dans l’Antiquité, ses racines étaient utilisées pour soigner la rage.

Cette espèce est aussi appelée rosier des haies ou églantier des chiens. Elle fleurit de mai à juillet et offre de ravissantes fleurs simples, blanches ou roses, très légèrement odorantes. Ses fleurs fragiles de 4 à 5 cm de diamètre sont aussi appelées églantines.

Elles sont suivies de fruits rouges à maturité : les cynorrhodons ou gratte-cul. Ces fruits comestibles se récoltent mûrs, vers le mois d'octobre.

Conseils de culture

L’églantier préfère une exposition ensoleillée et un sol riche en humus, même s’il pousse dans tous les sols.

Plantez-le de préférence en automne (septembre-octobre) dans un sol riche et un endroit bien ensoleillé. Vous pouvez l’utiliser en haie ou l’installer au pied d’un mur ou même en sujet isolé.

Ce rosier rustique et résistant n’a pas besoin d’un paillage en hiver. L’entretien se limite à un arrosage modéré et à une taille raisonnable à la belle saison. Un apport de fumure est recommandé.

Ce rosier sauvage résiste bien aux maladies mais peut souffrir comme le rosier d'une galle chevelue ou bédégar, causée par un hyménoptère.

Des utilisations diverses

L'églantier peut servir de porte-greffe pour diverses variétés de rosiers. Sa fleur est parfois utilisée en parfumerie pour ses notes délicates.

Ses fruits, les cynorrhodons fournissent le poil à gratter d’où leur nom familier de gratte-cul. Cela ne les empêche pas d’être comestibles. Ils se consomment principalement sous forme de confitures, de gelées, de liqueurs ou de sirops.



Copyright : Hans "Spone" Lemuet

Plus d'information :

Tag : églantier, eglantier, eglantier fruit, rosier eglantier, eglantier taille, eglantine, eglantier confiture, Rosa canina, rosa canina, eglantier sauvage, rosier sauvage, gratte-cul, cynorrhodon



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis