Le Pin Cembro : 5 Choses à Savoir Sur Cet Arbre Hors Du Commun

Le pin cembro : 5 choses à savoir sur cet arbre hors du communImage ©Wolfgang Moroder

Arbre emblématique des Alpes, le pin cembro ou arole pousse à de hautes altitudes. On le trouve seul ou en compagnie du mélèze et du pin à crochets, dans la partie supérieure des versants alpins. Voici 5 choses à savoir sur cet arbre étonnant.

1- C’est un arbre typique des Alpes

Le pin cembro, également appelé arole ou arolle, est un conifère de la famille des Pinacées.

Son nom en latin est Pinus cembra, mais on le connaît mieux sous le surnom de Pin des Alpes.

Un nom bien mérité puisque cet arbre n’est présent à l'état naturel que dans les Alpes, entre 1400 et 2500 m d’altitude.

Pour le distinguer des autres types de pins, retenez qu’il possède des aiguilles groupées par 5. Il s’agit d’un signe distinctif très rare puisque la plupart des pins portent des aiguilles groupées par 2.

Ses aiguilles sont vert foncé, longues et douces tandis que ses cônes présentent une forme ovoïde et une couleur violacée.




2- Il est le seul pin à pousser à cette altitude

Essence de demi-ombre, le pin cembro pousse généralement sur les versants en exposition fraîche et ventée (les ubacs).

Dans les Alpes, où les hivers sont très longs et les températures rigoureuses, il est le seul pin à pousser à une aussi haute altitude, jusqu’à 2500 mètres !

Ce pin équilibriste, capable de s’enraciner sur un terrain très instable comme le gypse, s’accroche aux versants des montagnes là où aucun autre pin ne peut survivre.




3- Il s’est adapté pour survivre

Au fil des millénaires, le pin cembro s'est adapté à des conditions de vie très difficiles en altitude.

Ainsi, il pousse à même la roche et se nourrit de peu : il apprécie les sols plutôt siliceux, même très acides, et peut se contenter des éboulis et des sols superficiels et rocheux.

Sa croissance est lente (il lui faut 30 ans pour devenir un arbrisseau de 1,30 m de haut), mais il peut atteindre les 25 mètres de hauteur grâce à son espérance de vie de 600 ans !

Champion de la haute montagne, il peut résister au froid jusqu’à -43°C ! Il a en effet adapté sa période de végétation avec un débourrage (c’est-à-dire le moment où la sève monte dans l’arbre) plus tardif. Cela évite à la sève de geler et donc à l’arbre d’éclater.




4- Il collabore avec un oiseau

Plus étonnant encore, le pin cembro collabore avec un oiseau pour se reproduire !

Comme ses graines sont assez lourdes, leur dissémination pose problème. Mais cet arbre a trouvé des alliés pour effectuer cette tâche : les casse-noix mouchetés.

Les casse-noix mouchetés sont des petits passereaux de la famille des Corvidés. Ces oiseaux bruns parsemés de taches blanches se nourrissent des graines du pin et en font des provisions pour l’hiver.

Avec leur long bec, ils détachent les cônes de l’arbre et les emportent. Ils frappent sur les cônes avec une sorte d'enclume naturelle pour libérer les graines et les manger ou les stocker.

Une fois les graines stockées dans son bec, le casse-noix moucheté cache son butin dans le sol à plusieurs kilomètres à la ronde.

Mais comme l’oiseau oublie environ 20% des graines qu’il cache, celles-ci peuvent germer et cela permet à de nouveaux pins cembo de pousser.

Cet oiseau proche du geai est donc le jardinier à l’origine des forêts de pins des Alpes ! C’est un exemple plutôt rare de coopération mutuellement bénéfique entre un arbre et un oiseau.




5- Il est aujourd’hui protégé

C’est aux portes de La Plagne en Savoie que l’on trouve l'une des plus hautes forêts de France.

Elle constitue un exemple remarquable de cembraie sur gypse, une forêt où certains pins cembro ont plus de 400 ans… Il n’en existe que deux de cette sorte en Europe.

Dans les années 1960, une partie de cette forêt a été arrachée pour construire des pistes de ski. Aujourd’hui, sous la pression de l'Union européenne, cette forêt est classée site naturel remarquable.





Pour repeupler cette cembraie, 150 pins ont été replantés à l'emplacement d'une ancienne remontée mécanique.

De plus, les accompagnateurs en montagne sensibilisent aujourd’hui les vacanciers à la protection de ce milieu naturel fragile. Ils leur expliquent que le ski hors-piste abîme la forêt lorsque les jeunes pins recouverts par la neige sont mutilés par les carres coupantes des skieurs.

Plus d'information :

Tag : pin cembro, pin cembro altitude, pin cembro particularités, pin cembro oiseau, pin cembro montagne, pin qui pousse en altitude, forêt de la plagne, casse noix moucheté, oiseau casse noix moucheté, pinus cembra, arole, ar , Arbre, pin cembro, Alpes, pins, Oiseau, instagram, Forêt, altitude, cônes, gypse, Ski, Montagne, famille, sève, bec, casse-noix, La Plagne, geai, casse-noix moucheté, jardinier, France, pins cembro, neige, Hors-piste, remontée mécanique, site naturel, Union européenne, pression, Savoie, années 1960, Europe, corvidés, passereaux, pin à crochets, arolle, conifère, Pinacées, latin, Pinus, cembra, 1400, couleur, Débora, équilibriste, éboulis, arbrisseau, espérance de vie, ubacs, débourrage, dissémination,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis