L'alkékenge Ou Lanterne Japonaise : Une Plante Originale

L'alkékenge ou lanterne japonaise : une plante originale

Connaissez-vous l'alkékenge, aussi appelé "lanterne japonaise" ou "amour en cage" ? Cette plante aux noms poétiques résiste à l’hiver et apporte une touche exotique à vos potées et jardinières.

Présentation de l'alkékenge

L'alkékenge ou Physalis alkekengi porte une multitude de noms imagés : coqueret, cerise de terre, amour en cage, lanterne japonaise ou encore lanterne chinoise !

Cette espèce du genre Physalis et de la famille des Solanacées est originaire d’Europe et d’Asie.

C’est une plante ornementale surtout connue pour son faux-fruit ressemblant à une lanterne de couleur rouge orangé. Ce calice renferme une baie comestible de couleur orange.

Description de l'alkékenge

L'alkékenge est une plante vivace rhizomateuse dont les tiges peuvent atteindre 30 à 60 cm de haut.

Les fleurs de couleur blanc crème apparaissent en mai. Mais la partie la plus décorative de cette plante est le calice orange vif ou rouge renfermant le fruit. A l'automne, la floraison laisse place à ces beaux calices colorés en forme de lanternes.

Quand le fruit atteint sa maturité, le calice devient très fin et translucide (d'où son surnom de "lanterne japonaise"), puis il s'ouvre.

Conseils de culture

L'alkékenge peut être cultivé au soleil ou à mi-ombre dans une terre de jardin ordinaire et bien drainée. Cette plante supporte le calcaire et demande peu d’entretien : quelques binages et arrosages lui suffisent.

La multiplication se fait soit par semis au printemps soit par division des stolons en automne.
Semez en mars et repiquez en pleine terre fin mai, en respectant une distance d’au moins 50 cm entre les plants.

A noter : grâce à ses stolons, l’amour en cage peut devenir envahissant, surtout dans les petits jardins. C’est pourquoi il est conseillé de le cultiver en pot. La culture en pot permet aussi de protéger cette plante du froid dans les régions où l’hiver est rigoureux.

Vous pouvez aussi pailler son pied pour le protéger du froid et tuteurer ses tiges fragiles.
Cette plante ornementale peut être attaquée par les aleurodes, les pucerons ou la rouille.

Le saviez-vous ?

On peut réaliser de magnifiques bouquets secs avec les tiges de l'alkékenge ornées de lanternes orange vif.

Les fruits de l'amour en cage sont comestibles, à condition de les consommer à parfaite maturité (la baie est alors orange et le calice presque sec). La récolte s’effectue d’août à octobre.

Plus d'information :

Tag : alkékenge, Physalis alkekengi, lanterne japonaise, lanterne chinoise, amour en cage, coqueret, fruit amour en cage, physalis, plante décorative, plante hiver , lanterne, calice, japonaise, baie, physalis, stolons, plante ornementale, fruit, fleurs, crème, calices, calcaire, semis, pailler, aleurodes, rouille, rhizomateuse, plante vivace, multitude de noms, Coqueret, Espèce, genre, famille, solanacées, Europe, Asie, faux-fruit, potées, fruits,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)