Le Prêt De Salariés : Présentation Et Fonctionnement

Le prêt de salariés : présentation et fonctionnement

Quand une entreprise tourne au ralenti, elle peut proposer à ses salariés de les "prêter" pour quelques semaines à une autre entreprise qui a besoin de main d'œuvre. Nous vous proposons de découvrir le fonctionnement et les modalités de ce prêt de salariés.

Principe du prêt de salariés

Plutôt que de licencier ou de recourir au chômage partiel, certaines entreprises choisissent de "prêter" leurs employés à d’autres sociétés, en attendant une reprise d'activité et dans un but non lucratif.

Encore peu pratiqué, ce prêt de salariés entre deux entreprises permet aux sociétés de s'adapter aux fluctuations d'activités.

Ce dispositif permet en effet de préserver l'emploi des salariés et d’alléger les charges fixes d’une entreprise en cas de baisse de son carnet de commandes. En revanche, le prêt de salarié ne procure aucun bénéfice à l’entreprise "prêteuse" car ce serait illégal.

Fonctionnement du prêt de salariés

Toutes les entreprises peuvent recourir au prêt de salariés, quel que soit leur secteur d'activité.
Elles peuvent prêter une partie de leur main d’œuvre à une filiale ou à une entreprise extérieure.

Ce dispositif se met en place grâce à une convention entre les deux entreprises (l'entreprise d'origine et l'entreprise d'accueil).
Cette convention fixe les modalités d'application du prêt : nombre de salariés "prêtés", rémunération, durée de la mission…

En pratique, l'entreprise d’origine conserve son salarié, et donc son savoir-faire, qui lui sera nécessaire au moment de la reprise d'activité. Elle refacture, à l'euro près, les salaires et les charges du salarié à l'entreprise d’accueil.

Modalités du prêt pour le salarié

Du côté des salariés, ce dispositif fonctionne sur la base du volontariat : chaque salarié est libre de refuser cette proposition et ne peut être sanctionné.

Si le salarié accepte de travailler dans une autre société pour une durée déterminée, il doit signer la convention de prêt de salariés liant les deux entreprises.

A noter : les volontaires pour un prêt conservent leur contrat de travail, leur salaire, leur ancienneté, leurs droits à la retraite et leur convention collective.

Dans l’entreprise d’accueil, les salariés n’occupent pas forcément le même poste que dans leur entreprise d’origine. Bien qu’ils doivent s'adapter à un nouveau travail et parfois aller travailler loin de chez eux, cette parenthèse peut être l’occasion d'élargir leurs compétences professionnelles.

Plus d'information :

Tag : prêt de salariés, prêt de salarié, fonctionnement prêt de salariés, modalités prêt de salariés, salaire prêt de salariés, convention prêt de salariés, prêt de main d'oeuvre , salariés, salarié, chômage, carnet, salaires, volontariat, contrat de travail, convention collective,



Avis

  • je trouve ca pratique pour les entreprise qui on besoin

    15 novembre 2013

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis