Photos HDR
 

Le Programme Erasmus

Erasmus, système d'échange d'étudiants et d'enseignants entre les universités et les grandes écoles européennes, a inspiré le film de Cédric Klapisch, L'Auberge espagnole. En 2004, avec près de 21 000 étudiants partis étudier en Europe grâce au programme Erasmus, la France se classait au premier rang des pays participants.

Les objectifs du programme Erasmus

D’après le site de la Commission Européenne, "Erasmus vise […] à renforcer la dimension européenne de l'enseignement supérieur en encourageant la coopération transnationale entre les universités, en stimulant la mobilité européenne et en améliorant la transparence et la reconnaissance académique des études et des qualifications dans l'ensemble de l'Union."

Le fonctionnement du programme Erasmus

Avec le programme Erasmus, les étudiants peuvent effectuer une partie de leurs études dans un autre établissement européen pour une durée de 3 mois au minimum ou 1 an au maximum, sans que des droits d'inscription supplémentaires soient exigés par l'université partenaire. Les études ainsi effectuées hors de France sont reconnues et prises en compte par l'université d'origine. En effet, un étudiant Erasmus signe avant son départ un contrat d'études avec les deux universités concernées.
Peuvent y participer les étudiants qui ont achevé leur Première année d'études universitaires et qui sont citoyens de l'un des pays éligibles ou qui ont le statut de résident permanent, d'apatride ou de réfugié politique.

Quelles aides financières pour les participants au programme Erasmus ?

Il existe trois types d’aides financières pour les étudiants souhaitant participer au programme Erasmus.
- La bourse communautaire Erasmus est une aide incitative réservée aux étudiants Erasmus. Son attribution n'est pas automatique et dépend de l'enveloppe financière attribuée à la France. Vous devez faire la demande de cette bourse auprès de votre établissement.
- Un complément Erasmus et/ou une "bourse de mobilité" réservée aux étudiants boursiers peuvent être demandés à votre université. Ces aides sont financées par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
- Enfin, des aides existent aussi au niveau des collectivités territoriales (Conseil Régional et Conseil Général).
De plus, un étudiant français qui poursuit ses études dans un des pays du Conseil de l'Europe conserve le bénéfice de la bourse d'enseignement supérieur qui lui a été attribuée en France sur des critères sociaux.

L’évolution du programme Erasmus

Le programme Erasmus a été lancé en 1987 avec la participation de 11 pays. C'est l'association EGEE Europe qui aurait réussi à persuader François Mitterrand de soutenir ce programme d'échange interuniversitaire européen financé par la Commission européenne.
Le nom de ce programme est un hommage au théologien néerlandais humaniste Érasme qui a voyagé durant de nombreuses années à travers l'Europe.
Aujourd'hui, 31 pays sont concernés : les 27 pays membres de l'Union européenne plus l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège ainsi que la Suisse et la Turquie. Une extension du programme appelée Erasmus mundus, ouverte à tous les pays du monde, a été mise en œuvre à partir de la rentrée universitaire 2004/2005.

Le programme Erasmus en chiffres

À l'heure actuelle, 2 199 établissements d'enseignement supérieur participent au programme Erasmus.
Depuis sa création, 1,2 million d'étudiants ont accompli une période d'études à l'étranger grâce à ce programme. En 2005, 145 000 étudiants ont participé au programme, ce qui représente 1% de la population européenne de ce groupe social.
Le budget d'Erasmus pour 2004 s'élevait à plus de 187,5 millions d'euros et le budget prévu pour la période 2007-2013 est de 3,1 milliards d'euros.

Plus d'information :

Tag : programme Erasmus, échanges universitaires européens

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis