Le Brexit, ça Change Quoi ?

Le Brexit, ça change quoi ?Image ©TheDigitalArtist

Plus de quatre ans après le référendum britannique sur ce sujet, le Brexit est entré en vigueur le 1er janvier 2021. Cela signifie que le Royaume-Uni est sorti du marché commun à partir de cette date. Cela entraîne aussi de nombreux changements, notamment dans les relations commerciales entre les Britanniques et les Européens. Mais, en pratique, ça change quoi pour les citoyens européens ? On vous explique tout sur les principaux changements qui vous concernent.

Quels documents pour voyager ?

C’est l’une des conséquences les plus évidentes du Brexit : d’ici à quelques mois, il ne suffira plus de présenter sa carte d’identité pour embarquer à bord de l’Eurostar.

Jusqu’au 1er octobre 2021, vous pourrez continuer à voyager avec votre seule carte nationale d’identité ou votre passeport en cours de validité.

Mais, à partir du 1er octobre 2021, les Français devront obligatoirement présenter un passeport pour passer la frontière.

En tant que citoyen français, vous n’aurez pas besoin de visa pour vous rendre au Royaume-Uni, si la durée de votre séjour n’excède pas six mois.

En revanche, si vous vous rendez au Royaume-Uni pour exercer une activité professionnelle ou pour un séjour de plus de six mois, un titre de séjour sera obligatoire.

De leur côté, les Britanniques désireux de passer la frontière devront se munir d’un passeport en cours de validité et d’une attestation d’assurance santé prouvant que l’ensemble de leurs dépenses médicales sont couvertes pendant leur séjour.

Est-il possible de voyager avec un animal ?

Si vous souhaitez que votre animal de compagnie vous accompagne en Grande-Bretagne, il n’y a pas de changement dans l’immédiat. Comme précédemment, l’animal doit obligatoirement être pucé, vacciné contre la rage et muni d’un passeport pour animaux de compagnie.

De plus, les chiens entrant en Irlande ou au Royaume-Uni doivent être âgés d’au moins 3 mois et avoir reçu, entre 24 et 120 heures avant l’arrivée, un traitement contre les vers parasites (Echinococcus) consigné sur le passeport par le vétérinaire qui a administré ce traitement.

Pour les Britanniques qui veulent voyager à destination de l’UE avec leur animal de compagnie, la situation se complique.

Avec le Brexit, les propriétaires d’animaux doivent se munir d’un certificat sanitaire pour entrer dans l’Union européenne. Ce certificat de bonne santé doit être établi auprès d’un vétérinaire au plus tôt dix jours avant le voyage. Il est valable quatre mois.

Désormais, les animaux en provenance du Royaume-Uni ne peuvent pénétrer dans l’UE que via des points d’entrée désignés, permettant le contrôle de ces documents.

De plus, tout comme les animaux européens, ils doivent être dotés d’une puce électronique, être vaccinés contre la rage et, pour pénétrer dans certains pays, être traités contre les vers.

Quel forfait téléphonique ?

Depuis 2017, les ressortissants européens peuvent utiliser leur forfait mobile et Internet dans un autre pays de l’UE sans être surtaxés.

Sur ce point, le Brexit ne devrait pas changer grand chose car les opérateurs SFR, Orange et Bouygues Telecom ont fait savoir qu’ils maintiendraient leurs tarifs actuels. L’opérateur Free a lui aussi maintenu la Grande-Bretagne dans la liste des pays sans surcoût.

Quant aux principaux opérateurs britanniques, il ne semblent pas désireux de profiter du Brexit pour réintroduire des frais d’itinérance.

Si vous avez un doute sur les tarifs pratiqués par votre opérateur, contactez-le avant votre départ pour vous renseigner et éviter les mauvaises surprises sur votre prochaine facture.

Quelles formalités pour les étudiants européens ?

Avec le Brexit, les étudiants européens peuvent continuer à aller étudier au Royaume-Uni mais sous certaines conditions moins avantageuses.

En effet, le Royaume-Uni a décidé de quitter le programme Erasmus (le fameux programme d’échanges universitaires en Europe).

Les étudiants qui ont déjà commencé leur cursus dans un établissement britannique pourront continuer à suivre leurs cours en obtenant un statut particulier, appelé "pre-settled" ou "settlement scheme for EU citizens".

En revanche, les formalités sont plus compliquées pour tous ceux qui souhaitent commencer à étudier au Royaume-Uni après le 1er janvier 2021.

Désormais, ils doivent obtenir un visa étudiant plutôt coûteux (à 390 euros pour une période supérieure à 6 mois et 557 euros pour bénéficier du service de santé publique).

Ils doivent aussi remplir certaines conditions: être accepté dans un établissement, parler, lire et comprendre l’anglais, et être capable de financer leur séjour.

Autant de contraintes qui devraient faire baisser le nombre de volontaires. Jusqu’à présent, 32.000 étudiants européens partaient étudier de l’autre côté de la Manche chaque année.

Quelles formalités pour les expatriés français au Royaume-Uni ?

Si vous êtes Français ou Européen et que vous vous êtes installé au Royaume-Uni avant le 31 décembre 2020, un dispositif spécial a été mis en place pour vous aider à obtenir votre statut de résident après le Brexit.

Pour tous ceux qui veulent s’expatrier à partir du 1er janvier 2021, un système à points basé sur plusieurs critères (âge, niveau de langue anglaise, niveau d’études) détermine si vous pouvez rester ou non au Royaume-Uni.

Pour obtenir un visa valable cinq ans, vous devez avoir une proposition d’emploi faite par une entreprise autorisée par le Ministère de l’Intérieur britannique et assortie d’un salaire supérieur à 26.500 livres (22.930 euros) par an.


Si vous vous posez d’autres questions pratiques sur les conséquences du Brexit, nous vous conseillons de consulter le site www.brexit.gouv.fr (lien ci-dessous).

Ce site Internet a été créé par le gouvernement français pour informer les citoyens et les entreprises tricolores sur les nouvelles formalités à accomplir en fonction de leur situation personnelle. Le site sera mis à jour progressivement pour tenir compte du contenu de l'accord signé entre le Royaume-Uni et l’UE. 

Plus d'information :

Visitez le site : https://brexit.gouv.fr/sites/brexit/accueil.html

Tag : Brexit, brexit, le brexit ça change quoi, brexit conséquences, brexit changements, brexit.gouv.fr, brexit nouvelles formalités, voyager en angleterre, forfait téléphonique en angleterre, étudier en angleterre , Royaume-Uni, Brexit, français, passeport, Voyager, ue, 1er janvier, visa, animaux, britannique, partir, Britanniques, animal de compagnie, Grande-Bretagne, rage, vétérinaire, munir, Internet, MIS, Santé, Frontière, 1er octobre, assurance, Free, itinérance, Erasmus, Europe, santé publique, Anglais, Manche, 31 décembre, référendum, langue anglaise, bouygues, SFR, Européens, titre de séjour, animaux de compagnie, Irlande, vers parasites, Eurostar, marché commun, citoyens européens, Union européenne, puce électronique, 2017, entreprise,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis