Animal : 5 Astuces Pour Limiter Les Frais

Animal : 5 astuces pour limiter les frais

Posséder un animal de compagnie apporte de grandes joies mais aussi... de grosses dépenses ! On estime qu'un chien ou un chat représente un budget de plusieurs centaines d'euros par an. Heureusement, il est possible de réduire la facture sans sacrifier le bien-être de Médor ou de Minette. Nous avons déniché pour vous 5 astuces pour limiter les frais occasionnés par un animal de compagnie.

1- Acheter la nourriture au prix de gros

Le premier poste de dépenses lié à un animal de compagnie est bien sûr la nourriture.

L'astuce n°1 pour limiter les frais consiste donc à acheter la nourriture de votre animal en gros.

Vous devrez au préalable avoir établi le régime alimentaire le plus adapté à sa race et son poids, en suivant les conseils diététiques d'un vétérinaire.

Cela permet non seulement d'éviter le surpoids à votre chien ou votre chat et de prolonger sa vie, mais aussi de faire des économies de 10 à 15% sur sa ration (car les maîtres ont tendance à trop nourrir leurs animaux).

Que vous optiez pour de la nourriture en boîte ou des croquettes, comparez les prix au kilo en grandes surfaces ou sur les sites Internet spécialisés comme truffaut.com, zubial.fr, zooplus.fr, zoofast.fr ou wanimo.com.

Quand on achète en gros, un sac de croquettes de 15 kg coûte environ 50€ et la livraison peut être gratuite.

Si vous craignez que de telles quantités de croquettes ne s'abîment car votre chien est un petit gabarit, pensez à l'achat groupé avec des amis / des voisins qui ont aussi un animal.

Dernier conseil pour payer moins cher : guettez les promotions sur le site web de la marque de croquettes que vous avez l'habitude d'acheter.

2- Profiter des promotions

Pour tout ce qui est matériel comme la gamelle, le collier ou la litière du chat, il est généralement plus intéressant de faire ses achats en ligne.

Là encore, rendez-vous sur les sites spécialisés et traquez les promotions !

Il est possible de dénicher des codes de réduction sur des sites comme www.ma-reduc.com/ ou http://www.bon-reductions.fr/ dans la rubrique "Animaux" ou "Animalerie".

3- Opter pour le toilettage en libre service

Si la race de votre chien nécessite des soins particuliers, vous avez sans doute constaté que le toilettage coûte cher.

Dans ce domaine, il existe deux astuces pour limiter les frais :

=> soit vous adresser à une école de toilettage car les écoles pratiquent des tarifs avantageux

=> soit opter pour le toilettage en libre-service chez certains toiletteurs et dans certaines animaleries.

On trouve même ce type de lave-dog chez Truffaut et Jardiland !

Dans ce cas, vous vous chargez de laver votre compagnon mais vous disposez d'un matériel adapté (baignoire surélevée, shampoing adapté et séchoir...).

C'est beaucoup plus pratique que de laver votre chien à la maison et le tout vous revient environ 15€. Cette solution est particulièrement avantageuse pour les propriétaires de grands chiens.

4- Trouver un vétérinaire moins cher

Les indispensables visites chez le vétérinaire constituent les plus grosses dépenses que vous aurez à faire pour votre animal de compagnie.

Pour le faire soigner sans vous ruiner, sachez que :

=> les cliniques des écoles nationales vétérinaires à Maisons-Alfort, Lyon, Nantes et Toulouse pratiquent des tarifs raisonnables et accueillent les animaux de tous poils (ou plumes) pour les soigner, les vacciner, les stériliser ou les tatouer

=> les cliniques de la SPA sont ouvertes aux personnes modestes : on peut y faire vacciner son chien pour 15€ à condition d'être non imposable et de posséder un animal stérilisé.

=> il existe des associations comme Vétérinaires pour tous ou la Fondation assistance aux animaux

5- Souscrire une assurance... ou pas !

Etant donné qu'une opération peut coûter plusieurs centaines d'euros, il peut être intéressant se souscrire une assurance santé pour votre animal.

Ce type d'assurance vous rembourse les frais vétérinaires moyennant une cotisation qui peut aller de 15€ à 80€ par mois pour un chien.

A vous de faire le calcul, en fonction de l'espérance de vie de votre animal, pour savoir si l'assurance est intéressante.

Avant de souscrire ce type de contrat, pensez aussi à vérifier les franchises et les exclusions.

Une autre astuce pour pouvoir assumer les frais vétérinaires en cas de problème consiste à mettre une somme de côté chaque mois sur votre livret A par exemple.

Plus d'information :

Tag : animal de compagnie, limiter les frais animal, frais animal, cout animal, vétérinaire moins cher, veterinaire moins cher, nourriture animal pas cher, acheter nourriture animal en gros, toilettage en libre service



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis