Etudier à L’étranger

Etudier à l’étranger constitue un véritable atout dans le curriculum vitae d’un étudiant. Les nombreux étudiants qui souhaitent tenter cette expérience doivent cependant savoir que ce projet doit être préparé avec soin pour être mené à bien.

Une décision importante

Acquérir une bonne connaissance de la culture d’un pays est de sa langue est une démarche toujours utile, voire indispensable selon l’orientation envisagée.
Avant le départ, il convient toutefois de bien définir les raisons pour lesquelles on souhaite étudier à l’étranger et de ne pas prendre sa décision à la légère.

Préparation du départ

Deux options s’offrent aux personnes qui souhaitent étudier à l’étranger : partir par ses propres moyens ou dans le cadre de programmes d’échange.
Cette deuxième solution, choisie par la majorité des étudiants, est recommandée car c’est votre établissement qui se charge alors de la plupart des démarches administratives.
Elle permet aussi de bénéficier d’aides financières, particulièrement utiles quand le coût de la vie est plus élevé dans le pays du séjour qu’en France.

Partir au bon moment

Par ailleurs, il convient de déterminer quel est le bon moment, dans son cursus universitaire, pour partir étudier à l’étranger.
Il est souvent préférable de tenter cette expérience avec un niveau Bac + 3, même si les échanges sont possibles dès la Première année.
En effet, les équivalences sont plus claires à ce niveau et votre cursus est alors plus spécialisé, ce qui vous permet de déterminer quelles compétences il vous serait le plus utile d’acquérir.

Se renseigner

Pour être bien informé avant de partir étudier à l’étranger, la meilleure solution est de se renseigner auprès du service relations internationales de votre établissement.
Ce service pourra notamment vous indiquer si votre établissement a établi des partenariats avec des pays qui ne figurent pas toujours dans les programmes d’échange, par exemple en Amérique du Sud ou en Afrique.

Etudier en Europe

Le programme Socrate réunit les différentes possibilités d’échange en Europe, notamment Erasmus, Lingua (pour l’apprentissage des langues) et Commenius.
Erasmus, le plus plébiscité des programmes d’échanges universitaires, concerne 31 pays, en majorité européens, et plus de 2000 établissements d’enseignement supérieurs.
Ce programme permet d’étudier à l’étranger pour une durée de 3 mois à 1 an, de bénéficier de cours de langue, d’une aide au logement et, éventuellement d’une allocation d’étude, cumulable avec les bourses du Crous.
Il faut savoir que les critères d’admissibilité, les aides et les diverses modalités du séjour varient beaucoup d’un programme à l’autre.

Etudier en Amérique du Nord

Les personnes qui souhaitent étudier en Amérique du Nord peuvent opter pour le programme d’échanges de la Crepuq, pour l’Isep ou la Micefa (Mission Interuniversitaire de Coordination des Echanges Franco-Américains).
La Crepuq organise un programme concernant le Canada et le Québec, mais ne prévoit pas d’aides financières spécifiques, en dehors des bourses du Crous. Vous trouverez plus d’informations sur le site : http://echanges-etudiants.crepuq.qc.ca/.
L’Isep et la Micefa s’adressent aux étudiants de deuxième et troisième cycle qui souhaitent étudier aux Etats-Unis. Voir le site Internet : http://www.isep.org/.
La Micefa permet d’étudier à l’étranger ou d’y effectuer de la recherche pour une durée de deux semestres maximum (voir la page de présentation accessible par le lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http:// http://www.u-paris10.fr/44836094/0/fiche___pagelibre/.

Tag : étudier à l’étranger, étudier au Canada, étudier aux Etats-Unis, Erasmus



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis