Photos HDR
 

Le Cac 40

Chaque place boursière dans le monde a son indice phare. Dans le cas de la Bourse de Paris il s’agit du CAC 40. Tout le monde en a déjà entendu parler, mais savez-vous comment il fonctionne ?

Qu’est-ce qu’un indice bousier ?

Un indice boursier est une valeur calculée par le regroupement des valeurs des titres de plusieurs sociétés.

L'indice boursier sert à la fois d’instrument de mesure du comportement du marché et d’outil de comparaison pour les gérants de portefeuilles. C’est une sorte de Baromètre qui donne la tendance du marché. Quand on dit qu'une bourse est en hausse ou en baisse, on se réfère généralement à son indice principal, comme le CAC 40 pour la Bourse de Paris.

Il existe de très nombreux indices : ils permettent de suivre soit l'ensemble d'un marché, soit un groupe de valeurs spécifiques (valeurs moyennes, obligations convertibles), soit un secteur d'activité (valeurs du secteur pharmaceutique, par exemple).

Les indices servent également de support à d'autres produits, comme les trackers ou les options.

Qu’est-ce qu’Euronext ?

Le CAC 40 fait partie d'Euronext, la Première place de marché européenne, créée en septembre 2000 et issue de la fusion des Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Porto et du LIFFE (London International Financial Futures and Options Exchange).

Comment est calculé le CAC 40 ?

Le CAC 40 (dans lequel CAC signifie « Cotation Assistée en Continu ») est calculé à partir des cours de 40 actions cotées en continu sur Euronext Paris. Ces 40 valeurs sont choisies parmi les cent premières sociétés, c'est-à-dire parmi les plus fortes capitalisations boursières.

Chacune des 40 sociétés pondère l'indice en fonction de la quantité de titres disponibles sur le marché. Quand une valeur cote à la hausse, le CAC 40 augmente de la pondération de la valeur. Le poids de la capitalisation d'une valeur sur l'indice ne peut excéder les 15%.
Les 5 plus grandes capitalisations boursières parmi les valeurs le composant étaient en novembre 2006 : Total, EDF, Sanofi, BNP et AXA.

A titre de comparaison, le Footsie de Londres est composé de 100 valeurs, le Dow jones de New York comporte 30 valeurs et le Nikkei de Tokyo agrège 225 sociétés.

Comment sont choisies les 40 valeurs qui le composent ?

Ces valeurs, représentatives de différentes branches d'activités, reflètent en principe la tendance globale de l'économie des grandes entreprises françaises.

Les valeurs sont sélectionnées selon des critères de taille et de liquidité. La liquidité correspond à l'activité sur une valeur, c'est-à-dire au montant et à la fréquence des transactions.

Leur liste est revue régulièrement pour maintenir cette représentativité. En effet, un Conseil scientifique indépendant se réunit quatre fois par an pour contrôler la fiabilité et la représentativité de cet échantillon.

Depuis sa création, plus des trois quarts de l'indice CAC 40 ont été renouvelés : certaines valeurs sortent de l'indice si elles ne répondent plus aux critères d'éligibilité et ont été rattrapées par d'autres plus performantes ou si elles ont fusionné avec une autre entreprise.

Quand une société n'est plus cotée, elle est remplacée par une des valeurs du CAC Next 20. Le CAC Next 20 est un autre indice boursier utilisé à la Bourse de Paris, qui regroupe les 20 valeurs dont l'importance suit les 40 valeurs composant le CAC 40.

Fonctionnement de l'indice

L'indice CAC 40 est ouvert de 9H00 à 17H30 et mis à jour toutes les 30 secondes pendant la journée de 9h00 à 17h25.
La journée commence d'abord par une phase de pré-ouverture, de 7h15 à 9h00, où les ordres s'accumulent sans qu'aucune transaction ne soit réalisée. La cotation s'effectue ensuite en "continu". Le cours de clôture est fixé à 17H30, après 5 minutes où le prix d'équilibre est calculé afin de permettre l'échange du plus grand nombre de titres.

Histoire et évolution du CAC 40

CAC signifiait à l’origine Compagnie des Agents de Change. Défini avec la valeur de 1 000 points le 31 décembre 1987, le CAC 40 voit officiellement le jour le 15 juin 1988.
Sa création fait suite au crack de 1987 qui a modifié le monopole des transactions boursières.

Depuis le 1er décembre 2003, cet indice, de même que les principaux indices mondiaux a adopté le système de la capitalisation boursière flottante.

Il a atteint son maximum à 6944,77 points, le 4 septembre 2000, avant de s'effondrer jusqu'à 2401,15 points le 12 mars 2003, après l'éclatement d'une bulle spéculative relative aux secteurs de la communication et de l'Internet, aggravé par les événements du 11 septembre 2001.

Le 1er janvier 2007, il a franchi la barre des 5600 points, niveau qu'il n'avait plus atteint depuis le mois de mai 2001. Il était à 5713 points aujourd’hui, 18 février 2007.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis