Carnavaliers, Les Artisans Du Rêve

Carnavaliers, les artisans du rêve

Le succès des carnavals, parmi lesquels le Carnaval de Nice s’est imposé comme l’un des plus importants au monde par le nombre de grosses têtes, de sujets et chars en carton pâte, repose sur le travail des carnavaliers. Ces artisans de l’ombre, qui consacrent des milliers d’heures à la réalisation des figures du Carnaval, ne sont pas toujours des professionnels mais les gardiens d’une tradition se transmettant de génération en génération.

Les gardiens d’un art populaire

Pendant des décennies, les carnavaliers à l’origine des chars et Grosses têtes qui font chaque année la joie des participants du Carnaval de nice n’étaient pas des professionnels mais des amateurs passionnés.

Ces hommes et ces femmes exerçaient d’autres métiers et consacraient des milliers d’heures sur leur temps de loisirs à la création carnavalesque.
C’est une subvention allouée à l’issue du concours qui leur permettait de couvrir les frais engagés dans la création de leurs œuvres.

La transmission de cet art populaire et la formation de carnavalier ont longtemps reposé sur un système de parenté-cooptation, dont les femmes étaient exclues (bien qu’elles participent aux différentes étapes de réalisation des chars).
Aujourd’hui, les anciens passent de plus en plus souvent la relève à des professionnels.

La genèse du Carnaval de Nice

Le thème de chaque édition du Carnaval de nice est connu dès le printemps précédent.

L’Office du Tourisme et des Congrès de Nice appelle à candidature pour la création de 20 dessins dans l’esprit du thème choisi.
Ce sont le directeur exécutif et le directeur artistique du carnaval qui sélectionnent les meilleures propositions de chars.
Enfin, un tirage au sort détermine quels chars seront réalisés par tels ou tels carnavaliers.

L’art des carnavaliers

La Première étape de la réalisation est la recherche d’idées et la conception des sujets par un maquettiste qui dessine et peint les futurs chars et grosses têtes.
La construction proprement dite commence en général en octobre.

Des sculpteurs modèlent les visages avec de l’argile et fabriquent les moules de plâtre que les carnavaliers recouvriront de plusieurs couches de papier encollées à l’aide d’un mélange de farine et d’eau chaude pour créer les modèles définitifs.

Dernière étape de la création, ces modèles en carton pâte sont peints et habillés dans un style pictural spécifique au Carnaval de Nice.
Ce style, créé par G.A Mossa et Alexandre Sidro, emploie des couleurs éclatantes comme le rouge, le vert et le jaune.
Cinq tonnes de peinture sont utilisées et les habits sont confectionnés à même les mannequins.

Sur les chars, ces personnages hauts en couleur s’animent grâce à d’ingénieux mécanismes utilisant des cordes et des vérins hydrauliques.
L’installation du système électrique, pour la motorisation et l’éclairage du char, est effectuée en dernier.

Le carnaval en chiffres

Le Carnaval de nice mobilise chaque année 30 carnavaliers, qui réalisent en moyenne 20 chars (de 12m de long sur 3m de large) et 150 grosses têtes, dont une trentaine en carton pâte.

Les chars mesurent généralement plus de 8 mètres de haut et pèsent environ 2 tonnes.
Le record de hauteur est détenu à ce jour par le "Roi de la très grande Mêlée" de 2007, avec 13 mètres de haut, dont près de six mètres pour la tête.
Le poids des Grosses têtes varie de 1,5 à 12 kg.

La réalisation de toutes ces figures carnavalesques représente près de 4.000 heures de travail réparties sur 6 mois.

Plus d'information :

Tag : carnavaliers, carnavalier, métier carnavalier, organisation carnaval, carnaval de Nice, char de carnaval, création grosses têtes



Avis

  • Je vous conseille de vous adresser à la mairie de Nice par ce formulaire de contact : http://www2.nice.fr/formulaires/contact2/index.php?mode=contact&Id=54 Ils pourront sans doute vous renseigner.

    03 décembre 2008

  • Jeune fille l4ème du lycée, voudrai faire un stage de bains d'entreprise de 4 jour en tant que visiteur. Pouvez vous m'indiquer à qui s'adresser. merci de votre réponse.

    03 décembre 2008

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis