La Préfon

La Préfon est une formule qui s’adresse aux fonctionnaires et anciens personnels de la fonction publique. Elle permet de se constituer un complément de retraite, sous forme d’une rente versée à partir de 60 ans. Cependant, sa fiscalité n’est avantageuse que si vous êtes fortement imposé.

Présentation

La Préfon est un régime de retraite à adhésion facultative qui concerne les salariés de la fonction publique et leurs conjoints.
Peuvent y cotiser les agents et anciens agents de l’Etat, des collectivités locales et des établissements publics, même à titre temporaire.
Les cotisations et rachats sont en partie déductibles du revenu imposable.

L’intérêt de la Préfon

Cotiser à la Préfon vous permet d’accumuler progressivement des droits qui vous seront ensuite reversés sous la forme d’une rente jusqu’à votre décès.
Le versement de la rente commence à 60 ans, mais vous pouvez l’anticiper à 50 ans ou le repousser à 70 ans.
Dans le premier cas la rente est réduite de 40 % tandis que, dans le second cas, elle est majorée de 20 %.
Vous pouvez aussi demander que la rente soit réversible en faveur de votre conjoint.
Cette option réduit d’environ 5 % le montant de votre pension mais votre conjoint touchera à votre décès 60 % du montant de la rente.

Fonctionnement

La Préfon est un régime géré en capitalisation : l’ensemble des cotisation est mis en réserve et placé en suivant les règles prudentielles du Code des assurances.
Plus on cotise jeune et plus cette formule est intéressante.
Il vous est possible d’y adhérer dès 18 ans ou de racheter des années pendant lesquelles vous n’étiez pas adhérent.
La cotisation est payable par mois, trimestre, semestre ou année, sans majoration quelle que soit la périodicité choisie.

Fiscalité

Les cotisations et rachats sont déductibles du revenu imposable dans la limite de 10 % des revenus d’activité.
Si vous avez adhéré à la Préfon avant le 31 décembre 2004, vous pouvez déduire, en plus de vos cotisations, 4 ans de rachat pour chacune des années 2007 à 2009 et 2 ans pour chacune des années 2010 à 2012, ce qui est l’un des principaux attraits de cette formule.

La rente que vous percevrez est soumise à l’impôt sur le revenu et il faut adhérer pendant 15 ans pour éviter l’ISF sur la valeur de capitalisation des rentes.

L’avantage fiscal est surtout intéressant si votre taux d’imposition est élevé pendant la période d’épargne et faible une fois à la retraite.
Pour les autres personnes, l’assurance vie peut être plus avantageuse.

Avis

  • tres bien

    06 mars 2010

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis