Photos HDR
 

Le Wwoofing : Une Nouvelle Façon De Découvrir Le Monde

Le wwoofing : une nouvelle façon de découvrir le monde

Le wwoofing s’adresse aux personnes qui souhaitent voyager à moindre frais tout en découvrant la vie à la ferme. Ce nouveau concept vous permet d’être hébergé gratuitement dans un réseau international de fermes biologiques en échange de travaux bénévoles.

Un concept innovant et écolo

Le WWOOF (World-Wide Opportunities on Organic Farms) est un réseau de fermes biologiques qui accueillent des bénévoles un peu partout dans le monde.
Il rassemble de plus en plus de fermiers désireux de partager leurs connaissances et leur amour de la terre.

Le wwoofing, qui se développe aujourd’hui en France, repose sur un échange entre des hôtes possédant une ferme biologique et des "wwoofers" c’est-à-dire des travailleurs bénévoles.

En échange de quelques heures quotidiennes de leur temps (25 à 30 heures par semaine), ces visiteurs d’un nouveau genre sont nourris et logés.
Ils apprennent le travail de la ferme, peuvent découvrir un terroir et une culture et même apprendre la langue au quotidien.

Pourquoi faire du wwoofing ?

Pour tous ceux qui aiment la nature et les rencontres authentiques, le wwoofing est un moyen enrichissant de voyager à moindres frais.

Cette formule permet de partager la vie d'une famille dans leur ferme et d’apprendre à jardiner, récolter et faire mille et un petits Travaux (construire avec des matériaux naturels, soigner des animaux, faire du compostage ou connaître les énergies vertes).
C’est non seulement un moyen de s’initier à l’agriculture bio en pratique mais aussi de soutenir des projets écologiques à travers le monde.

En pratique

Le wwoofing se pratique aujourd’hui un peu partout dans le monde et il existe de nombreuses organisations nationales du réseau WWOOF (par exemple au Canada où l’on dénombre plus de 450 hôtes-fermiers).
Pour devenir wwoofer, vous devrez vous inscrire auprès de ces organisations, dont vous trouverez les coordonnées sur le site http://www.wwoof.org/, puis contacter l’hôte de votre choix.

A noter : il est important de bien s'informer auprès de l’hôte des conditions et du type de travail qu'on attend de vous, car les situations varient considérablement d'une ferme à l'autre.

Le coût du séjour est très limité : il se résume au coût d’adhésion au réseau WWOOF dans le pays qui vous intéresse et au prix du voyage.

La durée du séjour est librement choisie par le wwoofer (une durée d’une ou deux semaines étant un minimum pour s’initier vraiment aux Travaux de la ferme).
Quelques fermes proposent des stages de longue durée qui couvrent toute la saison agricole et permettent un apprentissage très complet.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers le site français du réseau WWOOF.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.wwoof.fr/

Tag : wwoofing, wwoof, gîte ferme bio, réseau fermes biologiques, hôtes ferme bio

Avis

  • 20

    12 août 2009

  • Je trouve que c'est une idée original et trés enrichissante de découvrire le monde quand on pas beaucoup d'argent.Apprendre des gens qui nous entours et travailler dans un autre cadre qui nous est pas forcément familier.

    29 juin 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis