L'aïkido

L'aïkido

La France est, après le Japon, le pays qui compte le plus de pratiquants d'aïkido, avec près de 60 000 licenciés (dont 30% de femmes). Cet art martial, fondé sur le respect de l’autre, développe le souffle, la coordination et la souplesse.

Présentation

L'aïkido est un budo, c’est-à-dire une méthode d'éducation issue d'un art martial japonais. Le fondateur de cette discipline est Morihei Ueshiba.
Il l’a mise au point entre 1930 et 1960 en se fondant sur des écoles d'arts martiaux bien plus anciennes (essentiellement le ju-jitsu, l'escrime ou kenjutsu et l'aikijutsu).
Cette discipline est issue de la rencontre entre ces techniques martiales et d’une réflexion de Maître Ueshiba sur le sens de la pratique martiale.
Elle se compose de techniques à mains nues ou avec des armes en bois (sabre, bâton ou couteau) dont l’usage est très codifié pour éviter les blessures.
Ces différentes techniques utilisent la force de l'adversaire et son agressivité.
Le but n’est pas de vaincre l'adversaire, mais de faire échouer sa tentative d'agression, suivant un concept proche de la légitime défense : une réaction proportionnée et immédiate à une agression.
Dans l'esprit de l'aïkido, il n'est pas question de combat ni de compétition. Il n’existe pas de compétitions dans cette discipline, excepté dans certains styles particuliers.

Le mot aïkido

Le terme aïkido, qui vient du japonais est composé de 3 caractères : "ai" signifiant harmonie, concordance "ki" énergie et "do" signifiant la voie.
La traduction littérale est donc la voie de l’harmonie des énergies.

Les différents styles

On distingue différents styles d'aïkido répondant à différentes aspirations.
Le style le plus connu, appelé Aikikai a été initié par le propre fils du fondateur, Kisshomaru Ueshiba.
Ces écoles différentes sont issues de la propagation de la technique d’Aïkido en perpétuelle évolution par les différents disciples du fondateur.
Cette discipline n’est pas monolithique : elle ne se limite pas à un sport, mais se veut une façon d’appréhender l’homme.

A qui s’adresse l’aïkido ?

L'aïkido peut être pratiqué par les femmes aussi bien que les hommes et par des personnes de toutes tailles et de tous âges.
Le but de la pratique est de s'améliorer, de progresser dans la bonne humeur et le respect du partenaire.
L’apprentissage peut commencer dès l’âge de 6 ou 7 ans de manière ludique.

Pourquoi pratiquer l’aïkido ?

L’utilisation en combat réel de cette discipline nécessite un haut niveau de pratique (à partir du 3ème dan). Le but n’est donc pas d’apprendre à se battre.
La pratique de l'aïkido permet de progresser physiquement (en acquérant souplesse, rapidité, musculature), mentalement (en apprenant à rester calme en toutes circonstances) et techniquement.
Cette pratique développe la concentration et l’équilibre.

Les fédérations françaises

En France, les clubs d'aïkido ont d’abord été affiliés à la fédération de judo, la FFJDA, avant de s’en séparer en 1982.
La FFAB, Fédération française d'aïkido et de budo a alors été créée. Elle rassemble notamment l'Aikikai de France (694 clubs) et le GHAAN le Groupe historique d'aïkido André Nocquet (51 clubs).
La FFAAA (ou 2F3A), Fédération française d'aïkido, d'aïkibudo et affinitaires est la seule fédération en France reconnue par la Fédération internationale d'Aïkido (IAF). Nous vous donnons ci-dessous l’adresse de son site Internet.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.aikido.com.fr/

Tag : aïkido



Avis

  • je viens de decouvrir l'aikido et j'aimerais bien l'apprendre je reside au burkina faso et je cherche un dojo

    13 octobre 2016

  • j'aime cet art martial et je voudrai le pratiquer..je vis au burkina faso ou il n'y a pas de dojo..cmt faire?puis je l'apprendre par le net.merci

    24 septembre 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis