Sports Nautiques : 6 Conseils Pour Pratiquer En Toute Sécurité

Sports nautiques : 6 conseils pour pratiquer en toute sécuritéImage ©Ludovic Gauthier

Pendant vos vacances d'été, soyez vigilants en mer et sur les plages ! Avec plus de 1600 noyades accidentelles enregistrées en France pendant l’été 2018, la noyade reste l'une des principales causes de décès par accident, en particulier chez les moins de 25 ans. De nombreux pratiquants de sports nautiques sous-estiment les dangers de la mer. Pour vous aider à pratiquer vos loisirs favoris en toute sécurité, nous avons listé 6 conseils issus des recommandations officielles des Sauveteurs en Mer.

1- Ne surestimez pas vos capacités

Le premier risque lié aux sports nautiques en vacances est de sous-estimer le danger en mer. Que vous soyez un pratiquant chevronné ou un débutant en jet-ski, kite-surf, plongée sous-marine ou autre loisir nautique, n’oubliez pas que toutes ces activités sont des sports, y compris la simple baignade.

Par conséquent, vous devez toujours tenir compte de vos capacités physiques du moment et de celles des personnes qui vous accompagnent. À tout âge, ne surestimez pas vos forces et votre niveau !

Respectez les distances réglementaires et restez prudent. En planche à voile et en kitesurf, vous pouvez pratiquer jusqu'à 2 milles au large (environ 3 km) et de jour seulement.

En jet-ski, vous pouvez naviguer jusqu'à 6 milles nautiques au large (9,6 km) et de jour seulement. Attention, il faut être en pleine forme pour manoeuvrer ce scooter des mers ! Ce sport est déconseillé si vous avez des problèmes de dos car la conduite sollicite particulièrement les avant-bras, les épaules et les cuisses.

Si vous prenez un passager, ce dernier doit avoir une force physique suffisante pour se tenir sur la machine. C’est pourquoi il est recommandé de ne jamais embarquer un enfant de moins de 8 ans sur un jet-ski avec vous.

La prudence est aussi de rigueur en plongée sous-marine car cette activité de loisirs peut être dangereuse. Si vous débutez, adressez-vous à un club pour apprendre à vous équiper et à vérifier le bon fonctionnement du matériel, mais aussi à respecter les paliers de décompression.

Avant chaque plongée, assurez-vous de ne pas être fatigué, ne pas avoir froid et ne pas être enrhumé.

2- Vérifiez votre matériel

Pour tous les sports nautiques, il est essentiel de bien vérifier le matériel avant de prendre la mer.

En planche à voile par exemple :
=> utilisez un leash pour rester toujours solidaire de votre planche (en cas de problème, la planche se repère plus facilement qu'un homme à la mer)
=> faites en sorte que le gréement soit solidaire de la planche
=> prévoyez un bout d'au moins 5 mètres pour pouvoir être remorqué en cas de difficulté
=> équipez votre planche à voile de bandes réfléchissantes et n'oubliez pas de noter votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone sur la planche. Ainsi, si votre planche part à la dérive, les sauveteurs sauront rapidement si vous êtes en danger.

En jet-ski, vérifiez avant le départ le système d'arrêt automatique du moteur ou de mise en giration lente lors d'une chute à la mer du pilote.

Pour votre sécurité, votre jet-ski doit posséder un compartiment étanche contenant deux feux de détresse automatiques à main. Il doit également être équipé d'un anneau et d'un cordage permettant le remorquage.

3- Renseignez-vous sur la météo et les courants

Quand on prévoit de pratiquer des sports nautiques, il est indispensable de se renseigner sur les conditions météo et les courants.

En règle générale, il faut être particulièrement prudent par vent de terre (vent soufflant de la terre vers le large).

Ainsi, il ne faut pas pratiquer le kitesurf par vent de terre ou en cas d'orage. Et, dans tous les cas, il convient de choisir une aire de décollage et d'atterrissage sans obstacles ni plagistes, qui soit adaptée aux conditions météorologiques et à la longueur de vos lignes.

4- Ne pratiquez pas seul

Quel que soit votre niveau, il est préférable de ne pas pratiquer seul. Il est toujours plus prudent de pratiquer les sports nautiques à plusieurs, car vos amis pourront vous aider si besoin.

Si vous sortez seul en mer, indiquez toujours l'heure de votre retour à quelqu'un resté sur le rivage. Ainsi, en cas de retard inquiétant, vos proches pourront déclencher les secours.

5- Respectez les autres usagers

La sécurité en mer et sur la plage commence par la prévention, pour vous et pour les autres usagers.

Quand vous pratiquez les sports nautiques, respectez les chenaux balisés pour ne pas blesser un baigneur ou un plongeur. Dans la bande des 300 mètres, n'allez pas trop vite.

En kitesurf, regardez bien autour de vous pour enregistrer la position des autres pratiquants sur l'aire de décollage et pour anticiper vos déplacements.

En plongée et pêche sous-marine, signalez votre présence en surface à l'aide d'un pavillon approprié.

A noter : la pêche sous-marine est une activité très réglementée, avec des zones d'interdiction et des équipements interdits. Il faut obligatoirement avoir plus de 16 ans et être couvert par une assurance responsabilité civile pour la pratiquer.

6- Ne négligez pas les équipements de sécurité

Le port du gilet de sauvetage est obligatoire pour tous les sports nautiques.

Les Sauveteurs en Mer conseillent même de s’équiper d'une combinaison isothermique et d’un moyen de repérage lumineux. En effet, l'hypothermie alliée à la fatigue peut être fatale dans l'attente des secours.

Afin que les sauveteurs vous repèrent plus facilement, pensez à vous équiper d'un DIAL, un bracelet de localisation et d'alerte que vous pourrez porter pour toute sortie en mer.

Le DIAL, de couleur orange, permet non seulement aux pratiquants d'être localisés en temps réel mais aussi d'alerter leurs proches et/ou les secours. Ce dispositif fonctionne à portée des réseaux téléphonique et peut aussi être utilisé pour sécuriser toutes vos sorties en plein air (randonnée, sortie en montagne, etc.).

Pour toutes vos sorties en mer, retenez les numéros d’alerte :
=> le 196 vous permet de joindre directement le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) par téléphone
=> le CANAL 16 permet de joindre les secours quand on est à bord d'un bateau et que l'on dispose d'une VHF.

Enfin, si vous voulez être prêt à intervenir en cas de danger, vous pouvez vous équiper d’une bouée de sauvetage OneUP. Cette invention espagnole est une bouée de sauvetage ultra compacte (en forme de petit cylindre facilement transportable) qui se gonfle en moins de 3 secondes dès qu'elle se trouve en contact avec l'eau. Elle est donc facile à utiliser, nomade et... réutilisable.

Cette invention a d’ailleurs remporté de nombreux prix de l'innovation et a été adoptée par des organismes de renom, tels que Securitas Norvège, la Croix-Rouge espagnole, les garde-côtes espagnols, SOS Méditerranée ou encore la Sécurité civile de Paris.

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.snsm.org/

Tag : sport nautique, sport nautique sécurité, sports nautiques sécurité, sécurité en mer, sécurité à la plage, jet ski, kite surf, plongée sous marine, peche sous marine, sécurité sports nautiques, bracelet dial, bouée oneup , Mer, sports nautiques, jet-ski, kitesurf, planche à voile, Prudent, bouée, espagnole, Plongée sous-marine, Pêche sous-marine, Montagne, randonnée, temps réel, couleur, bracelet, fatigue, hypothermie, gilet de sauvetage, Port, responsabilité civile, CROSS, téléphone, nomade, Norvège, Croix-Rouge, garde-côtes, Eau, cylindre, Sécurité Civile, Paris, vhf, bateau, Innovation, assurance, plongeur, avant-bras, Sport, scooter, milles nautiques, baignade, kite-surf, noyade, 2018, France, noyades, physique, paliers de décompression, enrhumé, Chenaux, prévention,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis