L'eau De Cologne : Un Classique Depuis 300 Ans

L'eau de Cologne : un classique depuis 300 ans

Grand classique de la parfumerie, l’eau de Cologne compte toujours autant d’adeptes trois siècles après sa création. Nous vous proposons de retracer l’histoire de cette fragrance fraîche et légère, au charme désuet.

Un parfum né il y a 300 ans

L'eau de Cologne tient son nom de la ville allemande de Cologne, où ce parfum à base d'essences de bergamote, de romarin et de citron a été créé au début du XVIIIe siècle.

Ce parfum mondialement connu a été créé par l'Italien Jean-Marie Farina (1685-1766). Il lui donna ce nom français en hommage à Cologne, sa ville d'adoption.

Cette "eau admirable", dont la recette n'a pas changé depuis 1709, est rapidement devenue le parfum favori des rois Louis XV et XVI et de Napoléon. On raconte que Napoléon était un grand consommateur de cette eau parfumée et qu’il en glissait un flacon dans ses bottes avant de partir en campagne.

Un succès jamais démenti

Dès sa création, l'eau de Cologne a rencontré un immense succès, à tel point que le parfum de Jean-Marie Farina a fait l’objet d’innombrables contrefaçons. Près de 2000 plagiats de cette eau (à laquelle on prêtait alors des vertus thérapeutiques tonifiantes et revigorantes) ont vu le jour.

Au XIXe siècle, ce parfum est déjà un classique et chaque parfumeur commercialise sa propre eau de Cologne, qu'il agrémente d’une touche personnelle.

Plusieurs parfumeurs affirment détenir la recette originale de Jean-Marie Farina, notamment Wilhelm Mülhens, le fondateur de la célèbre marque 4711 (baptisée du numéro de la rue de Cologne où se trouvait sa fabrique), mais aussi Armand Roger et Charles Gallet, les créateurs de l'actuelle Extra Vieille de Roger & Gallet.

Les eaux de Guerlain sont elles aussi incontournables au rayon des eaux de Cologne. La première, baptisée Eau impériale, a été élaborée en 1853 par Pierre-François-Pascal Guerlain pour l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III.

Un classique revisité

Malgré son incroyable ancienneté, l'eau de Cologne, symbole d’authenticité et de bien-être, fait toujours des adeptes. Non seulement les grands classiques comme l'Eau de Cologne 4711 sont encore commercialisés, mais les parfumeurs ne cessent de réinventer ce produit indémodable

L'Acqua di Parma, les eaux Roger & Gallet et la fragrance "Cologne", lancée en 2001 par Thierry Mugler, séduisent par leurs notes hespéridées et leur fraîcheur. Au Royaume-Uni, le parfum "Lavender" de Yardley reste un grand classique parmi les eaux de Cologne à base de lavande.

A noter : en parfumerie, il est aujourd’hui courant de faire la distinction entre eaux de parfum, eaux de toilette et eaux de Cologne, en fonction de la concentration en essences :
• une eau de parfum contient entre 12% et 20% d'essences
• une eau de toilette contient entre 7% et 12% d'essences
• une eau de Cologne contient entre 4% et 6 % d’essences.

Plus d'information :

Tag : eau de Cologne, eau de cologne, histoire eau de Cologne, Jean Marie Farina, 4711, Roger Gallet, Roger & Gallet, eau de toilette, eau de parfum, , parfum, eau de Cologne, Cologne, eaux de Cologne, Eau, Jean-Marie Farina, Guerlain, parfumeurs, Napoléon, parfumerie, Italien, parfumeur, bergamote, allemande, Impératrice Eugènie, Napoléon III, Bien-être, Parma, 2001, thierry mugler, Royaume-Uni, plagiats, 2000, 1685, 1766, français, Citron, 1709, Louis XV, XVI, romarin, Consommateur, bottes, contrefaçons, lavande,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis