Voyager Avec Des Médicaments : Guide Pratique

Voyager avec des médicaments : guide pratique

Les personnes souffrant de maladies chroniques ont en général un traitement à suivre au quotidien. Mais cela ne doit pas les dissuader de partir en voyage. Il est tout à fait possible de voyager avec des médicaments, à condition de bien s'organiser. Explications.

Consulter son médecin

Avant votre départ, consultez votre médecin généraliste ou, selon les cas, votre cardiologue, diabétologue ou pneumologue. Non seulement il pourra juger de la faisabilité de votre voyage en fonction de votre état de santé, mais il pourra aussi vous fournir les documents utiles pour voyager avec des médicaments.

En effet, si vous projetez un séjour à l'étranger, il est conseillé d'emporter avec vous :
- un descriptif de votre état de santé rédigé par votre médecin, de préférence en anglais
- une ordonnance en deux exemplaires utilisant la dénomination commune internationale (Dci) des médicaments

Grâce à ces documents, vous pourrez si besoin faire renouveler votre traitement habituel ou trouver un équivalent sur place. Ils vous serviront aussi pour passer la douane sans encombres avec des médicaments, voire des aiguilles et des seringues dans vos bagages.

Transporter les médicaments

Voyager avec des médicaments nécessite une bonne organisation, pour ne rien oublier et ne pas être pris au dépourvu en cas d'incident (perte ou vol d'un de vos bagages par exemple).

Voici quelques trucs à connaître pour emporter son traitement avec soi :
1- doubler la quantité de médicaments nécessaire pour le séjour et la répartir dans deux bagages différents (pour ne pas être démuni en cas de vol)
2- conserver dans son bagage à main le matériel médical et les médicaments indispensables (stylo à insuline et lecteur de glycémie).
3- garder sur soi un double de son ordonnance, avec le nom international des médicaments (Dci)
4- laisser les médicaments dans leur emballage d’origine pour ne pas avoir de problème à la douane
5- préférer les gélules ou les comprimés car ils supportent mieux le transport que les suppositoires ou les sirops
6- prévoir une provision supplémentaire de médicaments, au cas où votre séjour se prolongerait.

Dans les avions, il n'y a aucune restriction de quantité pour les médicaments solides de type comprimés et gélules. Les médicaments sur ordonnance sont exemptés des restrictions concernant les liquides, mais ils doivent être présentés à l’agent de contrôle dans un sac à part de votre bagage de cabine.

A noter : certains médicaments ne doivent pas être exposés à la lumière, à la chaleur ou au froid. Par conséquent, il ne faut pas les mettre dans la soute de l’avion, ni dans le coffre d’une voiture.

Les personnes diabétiques doivent transporter les boîtes d’insuline dans un sac isotherme, car ce produit doit être conservé entre 2 et 8 °C. Placez-la au réfrigérateur pendant votre séjour. Une fois entamée, l’insuline reste stable jusqu’à une température ambiante d’environ 25 °C, mais elle doit être conservée à l’abri de la lumière.
Pour en savoir plus sur le contrôle du diabète en voyage, voir le site ci-dessous.

Bon à savoir

Si vous partez en vacances en France, n'oubliez pas votre carte vitale !

Pour un séjour dans un pays de l'Union européenne ou en Suisse, procurez-vous une carte européenne d'assurance-maladie (Ceam) auprès de votre caisse d’assurance-maladie. Elle vous permettra de bénéficier d’une prise en charge des soins médicaux ou dentaires imprévus, selon la législation en vigueur dans le pays où vous séjournez.

Si vous souffrez de problèmes veineux, mettez vos bas de contention et buvez régulièrement de l'eau pendant les longs trajets, en avion mais aussi en train et en voiture. Demandez aussi un siège côté couloir dans l'avion afin de pouvoir vous lever souvent et faire quelques pas.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.afd.asso.fr/diabete-et/voyages/transport-insuline-materiel

Tag : voyager avec des médicaments, voyager quand on est malade, voyage et médicaments, médicaments avion, ordonnance médicale, carte vitale, carte européenne d'assurance maladie



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis