Photos HDR
 

Tout Savoir Sur La Péridurale

Tout savoir sur la péridurale

Acte médical couramment pratiqué en cours d’accouchement, la péridurale présente à la fois des avantages et des risques. Voici les différents éléments à connaître sur cette technique d’analgésie.

Présentation

L’anesthésie péridurale est un acte médical fréquemment pratiqué en cours d’accouchement pour atténuer ou même supprimer la douleur de l’enfantement.

Ce geste médical, qui doit être réalisé par un médecin anesthésiste-réanimateur, a pour but de bloquer les sensations de douleur qui résultent de la contraction de l’utérus et de la progression de l’enfant.

Concrètement, la péridurale consiste à injecter un produit anesthésiant autour de la dure-mère (l’une des enveloppes de la moelle épinière) afin d’anesthésier la partie inférieure du corps.

Qui peut en bénéficier ?

En règle générale, toutes les femmes peuvent bénéficier d'une anesthésie péridurale au moment de l'accouchement.

Les contre-indications sont très rares. Cet acte ne peut être pratiqué en cas de fièvre supérieure à 38°, d’infection cutanée au niveau du dos, d’allergie aux produits injectés, de malformation grave au niveau de la colonne vertébrale ou de certaines maladies neurologiques.

Par ailleurs, cet acte médical nécessite la présence et la disponibilité d’un anesthésiste au moment de l’accouchement. Si vous souhaitez en bénéficier, renseignez-vous préalablement auprès de la maternité.

Avantages de la péridurale

La péridurale est une anesthésie dite "de confort" qui rend l'expulsion moins douloureuse ou même indolore.

Cette technique a également pour avantage de permettre à la patiente d'être tout à fait consciente et de vivre pleinement son accouchement.

Si d’autres interventions médicales s’avèrent nécessaires (épisiotomie, points de suture ou césarienne) l’anesthésie péridurale est généralement suffisante, ce qui évite de recourir à une anesthésie générale. Ainsi, la patiente voit naître son bébé.

Inconvénients de la péridurale

Comme tout acte médical, la péridurale comporte des risques divers (allergiques, infectieux, hémorragiques, neurologiques). Les accidents graves comme un choc allergique ou un accident cardiaque sont cependant extrêmement rares.

L’acte en lui-même peut être un peu douloureux puisque l’on sent l'aiguille pénétrer dans le bas du dos.

A noter : cette technique d’anesthésie n’est pas efficace dans 100% des cas et ses effets sont variables d’une patiente à l’autre.

En pratique

En France, une consultation chez l’anesthésiste est obligatoire avant l’accouchement, que vous ayez décidé ou non d’avoir recours à la péridurale.

Le médecin anesthésiste vous informe sur cet acte médical et les risques qu’il comporte. Vous pouvez alors lui poser toutes les questions qui vous préoccupent.
Ce médecin vérifie également qu’il n’existe pas de contre-indications à cette anesthésie.

Le jour de l’accouchement, la péridurale est faite par un médecin anesthésiste lorsque les contractions se rapprochent et deviennent douloureuses.
Le médecin fait une piqûre dans le bas du dos, entre deux vertèbres lombaires pour introduire un cathéter dans l'espace péridural. Il utilisera ensuite ce cathéter pour injecter le produit anesthésique.

A noter : après la première injection, il faut attendre 10 à 15 minutes pour que le produit fasse effet. Selon la durée de l'accouchement, il faut parfois renouveler les injections.

Plus d'information :

Tag : péridurale, anesthésie péridurale, injection péridurale, contre-indications péridurale, accouchement sous péridurale

Avis

  • la peridurale provoque t elle des troubles de la marche apres 02 mois de l accouchement

    14 décembre 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis