Nadar : Un Pionnier De La Photographie Moderne

Nadar : un pionnier de la photographie moderne

Félix Nadar (de son vrai nom Gaspard-Félix Tournachon) a été à la fois auteur, caricaturiste, photographe et aéronaute. Esprit novateur et touche-à-tout, il est connu pour avoir photographié les plus grands artistes de son temps et pour avoir pris la première photographie aérienne de Paris.

De la caricature à la photographie

Gaspard-Félix Tournachon, dit Nadar, est né le 6 avril 1820 et mort le 21 mars 1910 à Paris.

Dans sa jeunesse, il côtoie des auteurs comme Gérard de Nerval, Charles Baudelaire ou Théodore de Banville et gagne sa vie en dessinant des caricatures.
A partir de 1851, il acquiert une réputation de caricaturiste en dessinant près de trois cents personnalités de l'époque.

Ce grand projet, baptisé Musée des gloires contemporaines, lui inspire l’idée d’utiliser la photographie pour immortaliser les grands hommes de son temps.
Il publie ainsi en 1854 le Panthéon Nadar, une série de portraits photographiques de Baudelaire, Maupassant, Manet, Rossini, Offenbach, Berlioz, George Sand, Sarah Bernhardt ou Franz Liszt. Le plus connu de ces portraits est sans doute celui d'Honoré de Balzac.

Un photographe novateur

A partir de 1854, Nadar devient l’un des photographes les plus courus de la capitale. Les portraits de personnalités qu’il réalise dans son atelier de la rue Saint-Lazare témoignent d'une grande attention portée aux éclairages.

Ouvert aux idées novatrices, il est le premier à photographier les catacombes et les égouts de Paris, explorant les possibilités qu'offre la lumière artificielle. Il est ainsi, dès 1860, un pionnier de la photo à la lumière artificielle.

A la même époque, il expérimente la photographie embarquée dans un ballon. En 1858, il réalise la première photographie aérienne de Paris, depuis un '"vol captif" à 80 mètres d'altitude, au-dessus du Petit-Bicêtre (actuel Petit-Clamart).

Un pionnier dans divers domaines

Nadar est également connu comme un pionnier de l'industrie aéronautique. En 1867, il fonde une compagnie d'aérostiers et construit des ballons militaires au service du gouvernement.

A noter : ses essais de photographie aérienne ont inspiré à Jules Verne le roman Cinq semaines en ballon écrit en 1862. L’un des héros de De la Terre à la Lune et Autour de la Lune s'appelle d'ailleurs Michel Ardan (anagramme de Nadar).

Il renoue ensuite avec la photographie et réalise le portrait du chimiste Eugène Chevreul, à l'occasion de l'interview réalisée par son fils Paul Tournachon en 1886. Ce travail, paru le 5 septembre dans le Journal illustré, peut être considéré comme le premier reportage photographique illustrant un article de presse.

A la fin de sa vie, il fonde un atelier photographique à Marseille et devient l'ami de Frédéric Mistral. En 1900, une rétrospective de son oeuvre dans le cadre de l'Exposition universelle de Paris lui apporte la consécration.

A noter : André Barret a consacré deux ouvrages à cet artiste majeur, véritable témoin du XIXe siècle : Nadar. 50 photographies de ses illustres contemporains, éd. Julliard, 1994 et Nadar, éd. André Barret.

Plus d'information :

Tag : Nadar, Félix Nadar, photos Nadar, portraits Nadar, Gaspard-Félix Tournachon, biographie Nadar



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis