My 2020 Travel Project : Un Projet Photographique Original

My 2020 Travel Project : un projet photographique originalImage ©My 2020 Travel Project/Flying Blue

En 2020, le photographe français Jonathan Bertin devait réaliser son rêve d’aller au Japon. La pandémie de Covid-19 l’en a bien sûr empêché. Faute de pouvoir s’y rendre en personne, le jeune photographe de 24 ans a envoyé 30 appareils photo aux quatre coins de Tokyo. Plusieurs colis lui sont déjà revenus, avec des images prises par les habitants de la capitale nippone.

Une autre manière de voyager

En 2020, de nombreux globe-trotters ont dû renoncer à leurs projets de voyage en raison de la pandémie de Covid-19.

Ce fut notamment le cas du photographe français Jonathan Bertin qui, au lieu de réaliser son rêve d’aller au Japon s’est retrouvé confiné chez lui, comme nous tous...

Bloqué à Rouen par la pandémie, ce jeune homme de 24 ans a trouvé un autre moyen d’assouvir sa soif de découverte en partenariat avec Flying Blue, le programme de fidélité d’Air France KLM.

Lorsque son voyage au Japon a été annulé, il a envoyé 30 appareils photos à Tokyo dans les lieux où il était censé se rendre, avec l’espoir de récupérer en retour des clichés d'inconnus.

Son histoire et les images que les Tokyoïtes lui ont renvoyées lui ont inspiré le projet photographique My 2020 Travel Project.

Des colis comme des bouteilles à la mer

En décembre 2020, Jonathan a donc soigneusement préparé 30 colis contenant un appareil photo numérique et le message suivant, en anglais :
"Bonjour, je m’appelle Jonathan Bertin, je suis un photographe français. Si vous lisez ça, c’est que vous avez reçu un appareil photo, et tout ce dont vous avez besoin pour me le renvoyer."

Le photographe a écrit cette lettre en trente exemplaires comme on lance une bouteille à la mer, sans préciser de destinataires et sans savoir si ses mots seraient lus et compris...

En envoyant ces appareils photo, il n’était pas sûr du tout qu’ils allaient lui revenir. Mais, en avril 2021, 4 appareils sont revenus … avec des pellicules pleines, comme on peut le voir dans la vidéo de présentation de My 2020 Travel Project ci-dessous :



Une découverte à travers le regard de l'autre

Certes, Jonathan Bertin n’a pas encore pu se rendre à Tokyo … Mais le projet My 2020 Travel Project lui a d’ores et déjà permis de recevoir de nombreux clichés de ce Japon qu’il rêvait de découvrir.

Les Tokyoïtes qui ont reçu son message ont joué le jeu. Certains lui ont renvoyé l’appareil avec un petit mot, d’autres seulement l’appareil avec la pellicule pleine.

Ces clichés d’anonymes sont une occasion unique de découvrir le pays et sa capitale à travers les yeux des locaux.

En attendant de se créer ses propres souvenirs, Jonathan partage ces photos sur un site dédié.

Sur la centaine de photos retournées, environ 30% sont exploitables, selon le photographe.

La qualité des images sur les premières pellicules reçues l’a même surpris "dans les deux sens" : "Il y a des images incroyables qui m’ont scotché, mais il y a aussi eu beaucoup de ratés ! Il fallait s’y attendre… C’est pour cela que nous avons décidé d’envoyer 30 appareils, pour être sûrs d’avoir quelques pépites, et ça a marché !", explique-t-il.

Pour retrouver l’ensemble des images reçues par Jonathan Bertin, rendez-vous sur le site  www.my2020travelproject.com (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : https://my2020travelproject.com/

Tag : My 2020 Travel Project, Jonathan Bertin, jonathan bertin, my 2020 travel project, tokyo, japon, flying blue, photos japon, photos tokyo , photographe, Bertin, Japon, Tokyo, pandémie, français, rêve, appareils photo, Mer, bouteille, lettré, appareil photo, Anglais, appareil photo numérique, histoire, KLM, Air France, Flying Blue, Rouen, Voyager, pellicule,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis