In The Flesh : Zombie Mania

In The Flesh : Zombie Mania

Dans la même optique que les Revenants, diffusée l’année dernière, la série anglaise In The Flesh aborde le thème de la vie après la mort différemment.

Une intrigue peu ordinaire

Contrairement à The Walking Dead, la série zombiesque par excellence, In The Flesh ne s’intéresse pas à l’aspect apocalyptique d’une invasion de revenants d’entre les morts. Ce drame surnaturel suit la réintégration de Kieren Walker dans son village natal après avoir été un zombie. Comme lui, des centaines de personnes retournent chez elles suite à des mois de traitement pour redevenir normales.

Mais après avoir été un monstre, comment s’ajuste-t-on à une vie normale?

Kieren a du mal à s’adapter dans son village. Un groupe de puritains religieux refusent catégoriquement le retour des morts-vivants. Ceux n’hésitent pas à les abattre publiquement pour exprimer leur désaccord.

Il a aussi du mal à s’adapter dans sa propre famille. Ses parents et sa sœur ne le regardent plus comme avant, n’osent plus le toucher. Il est obligé de tout faire pour leur prouver qu’il est normal.

Et enfin, c’est aussi avec lui-même qu’il tente de se réconcilier. De nombreux flashbacks le hantent où il se voit manger de la chair humaine et tuer des gens.

Les thèmes abordés

Il faut savoir qu’au-delà de ce drame original, les scénaristes soulèvent de sérieuses questions.

Tout d’abord, le personnage principal s’est suicidé, mais a une chance de revenir d’entre les morts. De ce fait, il a l’occasion de dire des choses qu’il n’a jamais eu l’occasion de dire, à sa famille par exemple. Le malaise lié à l’adolescence, et la quête identitaire sont des alors traités.

L’influence de la religion est aussi abordée. Car ce que ne peut expliquer la science, la religion semblerait le pouvoir.

Tendances macabres

Qu’ils soient dus à un virus contaminant, une morsure, ou une expérience qui tourne mal, les zombies sont définitivement à la mode.
Ce qui donne au cinéma et à la télévision une imagination sans fin. Parmi les séries qui servent de référence à ce nouveau genre, on en retient 3.

La première, américaine, est The Walking Dead crée par Frank Darabont. Un groupe d’individus va tout faire pour survivre dans un monde apocalyptique où lorsqu’on meurt, on devient directement zombie. Lancée depuis 2010, la série aux 10 récompenses captive de plus en plus de fans.

La seconde, Dead Set, est imaginée par le créateur de Black Mirror, Charlie Brooker. Elle met en scène des participants d’une émission de téléréalité qui n’ont aucune idée de la situation zombiesque dans laquelle est plongée l’Angleterre. Ce huit clos suffocant de 5 épisodes attirera l’attention des plus curieux.

Et enfin sans oublier l’adaptation du célèbre film Zombieland sortit en 2009. La série du même nom a débuté la semaine dernière aux Etats Unis.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=11622.html

Tag : in the flesh, zombie, mort vivant



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis