Le Graphène : Un Matériau Qui Va Révolutionner Notre Quotidien

Le graphène : un matériau qui va révolutionner notre quotidien

Imaginez des smartphones flexibles, des écrans incassables et des batteries à la recharge ultra-rapide... Une utopie ? Peut-être pas. Grâce à un matériau révolutionnaire appelé graphène, de telles prouesses technologiques pourraient bientôt faire leur apparition sur le marché.

De quoi s'agit-il ?

Composé de carbone pur, le graphène se présente sous forme de feuilles aussi fines qu'un atome.

C'est un matériau très léger et très flexible et pourtant 200 fois plus solide que l'acier !

En raison de ses propriétés révolutionnaires, le graphène extrait pour la première fois en 2004 est souvent présenté comme LE matériau du futur.

Pourtant, la matière première du graphène est un minéral très ordinaire, à savoir le graphite dont sont faites les mines de nos crayons à papier !

Les cristaux de graphite ne sont en effet qu'un empilement des fameuses "feuilles de graphène".

Qui l'a découvert ?

Le graphène est connu depuis de nombreuses années et a été théorisé dès 1947 par Philip R. Wallace.

Cependant, il n'a pu être extrait qu'en 2004 par Andre Geim, du département de physique de l'université de Manchester.

Pour cette découverte, Andre Geim a reçu, avec Konstantin Novoselov, le prix Nobel de physique en 2010.

La technique mise au point en 2004 était l'extraction mécanique de ce matériau à partir du graphite. Depuis, plusieurs techniques ont vu le jour afin de rendre le graphène exploitable.

En quoi est-il révolutionnaire ?

Ce matériau a des propriétés très recherchées par les industriels :
=> il est extrêmement solide (200 fois plus résistant que l'acier)
=> il constitue un très bon conducteur de l'électricité, 100 fois meilleur que le cuivre ou le silicium
=> il est très léger

On peut même affirmer que le graphène est le meilleur conducteur électrique connu à ce jour.

D'autres matériaux présentent chacun l'une des propriétés citées plus haut, mais ce cristal est le seul à les réunir toutes, ce qui ouvre un grand nombre d'utilisations possibles...

Le nombre de brevets impliquant ce matériau est d'ailleurs passé de moins de 50 en 2004 à plus de 9000 en 2014. Ces innovations concernent pour la plupart le secteur de l'électronique.

Le groupe Samsung a déposé à lui seul plus de 490 brevets. Cela n'a rien d'étonnant car ce matériau pourrait bientôt révolutionner le domaine de la téléphonie mobile.

Il pourrait aussi remplacer un jour les batteries au lithium présentes dans des milliards d'appareil électroniques.

Quelles sont les applications possibles ?

Le graphène est le champ de la recherche dans lequel les industriels investissent le plus actuellement.

Ce matériau permet en effet de construire des équipements électroniques souples, par exemple des téléphones que l'on pourrait enrouler ou plier !

Une telle idée ne relève pas de la science-fiction puisqu'un fabricant promet déjà de commercialiser un téléphone pliable d'ici la fin de l'année 2017...

Une autre application intéresse beaucoup les industriels : la possibilité de construire des batteries au graphène, qui auraient une durée de vie 10 fois supérieure à celle des batteries lithium-ion et qui se chargeraient presque instantanément.

Un record a d'ailleurs été établi en laboratoire, avec le chargement complet d'une telle batterie... en 20 secondes !

Ces batteries pourraient un jour alimenter nos voitures électriques et permettre de les recharger très facilement, aussi vite qu'on fait un plein de carburant aujourd'hui.

La carrosserie de ces voitures du futur pourrait elle aussi être en graphène : elle serait alors légère, très solide et pourrait intégrer des cellules photovoltaïques pour recharger la batterie simplement en se garant au soleil.

En attendant de tels véhicules, le graphène intéresse les constructeurs pour alléger la carrosserie des voitures de sport et les drones ...

On l'utilise déjà à petites doses dans les raquettes de tennis et les skis comme additif pour leur ajouter une couche anti-corrosion.

En tant qu'additif, il sert d'ores et déjà à améliorer la performance de certains produits. L'ajout de graphène dans un polymère permet en effet d'en augmenter la dureté et la thermostabilité.

Enfin, dans le futur, ce matériau pourrait révolutionner les secteurs de la mode, du sport et de la santé en s'intégrant à des tissus intelligents (par exemple dans un tee-shirt capable de surveiller le rythme cardiaque de la personne qui le porte).

Plus d'information :

Tag : graphène, le graphène, graphène matériau, graphène production, graphène applications, graphène batterie, graphene, graphene production, graphene applications, graphène prix, matériau révolutionnaire , graphène, 2004, batteries, graphite, batterie, brevets, Acier, feuilles, carrosserie, révolutionnaire, carburant, Voitures électriques, Lithium, batteries lithium-ion, pliable d, téléphone, science-fiction, cellules photovoltaïques, voitures de sport, rythme cardiaque, tee-shirt, Santé, Sport, thermostabilité, dureté, polymère, skis, tennis, drones, téléphonie mobile, groupe Samsung, Wallace, 1947, cristaux, papier, mines, minéral, atome, Carbone, utopie, département, physique, cristal, conducteur électrique, silicium, cuivre, électricité, résistant, mécanique, prix Nobel de physique,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis