Le Four à Pyrolyse : Un Système De Nettoyage Simple Et Efficace

Alors que 40 % des foyers français se sont d’ores et déjà équipés d’un four encastrable, le four à pyrolyse représente actuellement deux tiers des ventes. Les modèles multifonctions équipés de ce système de nettoyage sont considérés comme le nec plus ultra en la matière. Voici une présentation de cette technologie et quelques conseils pour bien choisir.

Le nettoyage : un critère de choix important

En matière de fours électriques, les principaux critères d’achat sont l’esthétique, la facilité d’utilisation, la qualité de cuisson et la sécurité, mais aussi la facilité de nettoyage.

Ce dernier critère justifie l’engouement actuel des consommateurs français pour le four à pyrolyse, même si cette fonction n’a aucune influence sur les performances culinaires de l’appareil.

Qu’est-ce que le nettoyage par pyrolyse ?

Dans un four à pyrolyse, le nettoyage s’effectue par combustion des résidus à 500° C, pendant une à deux heures.

Grâce à cette fonction, les restes de graisse sont carbonisés et transformés en poussière.
Il suffit simplement d’enlever les cendres résiduelles à l’aide d’un torchon.

Cette technologie, inaugurée par la marque Scholtès dès 1970, est reconnue comme le système de nettoyage des fours le plus efficace.

Différences avec la catalyse

Dans un four à catalyse, les graisses sont oxydées et détruites grâce à un revêtement spécial ou catalyseur recouvrant la paroi du four.
Le nettoyage s’effectue à 250° C.

Un four à catalyse est généralement moins cher à l’achat qu’un four à pyrolyse.
Cependant, ses parois qui sont souvent amovibles ou réversibles doivent être remplacées au bout d’un certain nombre d’utilisations.

Comment choisir ?

Le choix entre un four à pyrolyse ou à catalyse dépend de l’utilisation que vous faites de votre four.
Il est recommandé de privilégier le nettoyage par pyrolyse si vous faites un usage intensif de votre four.

Les fours à pyrolyse ont pour autre avantage d’être équipés d’une porte froide ou porte tempérée (c’est-à-dire une porte dont la température reste toujours inférieure à 65° C, même pendant la pyrolyse) et d’un verrouillage automatique.

Ces systèmes de sécurité préservent les utilisateurs et les enfants de tout risque de se brûler, puisque la température extérieure de la porte est inférieure au seuil de brûlure.

Autres fonctionnalités intéressantes

L’isolation renforcée du four à pyrolyse (pour des raisons de sécurité) offre également une moindre déperdition de chaleur lors de la cuisson.

Par ailleurs, plusieurs durées de pyrolyse peuvent être proposées selon l’encrassement du four.
Certains modèles sont même dotés de systèmes automatiques qui choisissent le cycle en fonction du degré de salissure du four.

Selon les modèles, il est également possible de programmer le nettoyage pour qu’il s’effectue en heures creuses.

La fonction de pyrolyse ventilée utilise une turbine pour faire circuler l’air surchauffé dans toute la cavité du four pendant la pyrolyse.
Cela permet de carboniser les dépôts de graisse dans les moindres recoins.

Plus d'information :

Tag : four à pyrolyse, four catalyse, nettoyage four, pyrolyse, porte froide



Avis

  • En regle générale, il faut retirer les accessoires. La pyrolyse est un système de nettoyage très efficace mais aussi tres brutal. En effet, même si le four est fabriqué pour résister à de très hautes températures (500°C), la multiplication des pyrolyses réduit la durée de vie du four. Il faut donc privilégier le nettoyage classique, et faire le plus rarement possible ce programme.

    31 janvier 2014

  • Ysa

    La pyrolyse du four est mortelle pour les oiseaux de compagnie, notamment les perroquets... A bon entendeur : propriétaires d'oiseaux...

    25 avril 2013

  • faut-il laisser la plaque lèche frite et les grilles durant la pyrolise. merci de votre réponse

    10 avril 2012

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis