La Laine Et Ses Secrets De Fabrication

La laine et ses secrets de fabrication

La laine est une fibre textile fabriquée à partir de la toison de différents animaux, notamment les moutons. Cette fibre, qui peut être tissée ou tricotée, est appréciée pour sa chaleur et son authenticité. Voici une présentation des étapes de fabrication des pelotes de laines.

Les différentes laines

Le nom de laine sert à désigner différentes fibres textiles naturelles issues de la toison d’animaux comme le mouton, la chèvre angora ou l'alpaga.

Sans autre précision, ce mot désigne la fibre issue de la toison du mouton. Les autres types de lainage s’en distinguent par un nom plus précis.
Par exemple :
• la laine mohair est élaborée à partir des poils de la chèvre angora
• le cachemire est fabriqué à partir des poils de la chèvre dite cachemire
• l'Angora désigne la toison du lapin albinos ou du lapin angora.

D’autres animaux encore fournissent des laines diverses, notamment le lama, l'alpaga, le guanaco, la chèvre cashgora, le chameau domestique ou le yack.

La laine brute

La Première étape de fabrication de la laine est la tonte des moutons.
La toison ainsi coupée se tient d'une seule pièce et fournit les fibres qui sont à l’origine des lainages.

Les différentes parties de la toison sont classées en lots suivant leur qualité.
Elles sont pliées et roulées en balles pour être acheminées vers les usines textiles chargées de les transformer en fils.

A noter : l’Australie est le premier producteur mondial de cette laine, appelée laine brute.

La transformation de la laine brute

La toison des moutons présente un nombre important de corps étrangers et d'impuretés qui peuvent représenter jusqu'aux deux tiers de son poids (graisse, terre, sable, paille, graines et chardons). C’est pourquoi la laine brute est d'abord trempée, lavée et séchée.

L’opération suivante est le cardage qui a pour but de démêler et de paralléliser les fibres. Celles-ci sont ensimées, c'est-à-dire imprégnées d'une émulsion facilitant le démêlage avant de passer dans la carde. Il s’agit de tambours garnis de très fines pointes d'acier, qui tournent à grande vitesse pour diviser et paralléliser les fibres de laine et en ôter les éventuelles impuretés végétales.
Les fibres sortent de la carde sous la forme d'un ruban continu et homogène appelé "ruban de carde".

A noter : le mot de cardage dérive de "chardon" car, jadis, les bergers frottaient les toisons avec des bouquets de chardons pour nettoyer et assouplir la laine.

De la laine cardée à la filature

Suivant l'usage auquel la laine est destinée, elle subit différentes opérations :
- les laines fines sont peignées avant d'être transformées en fil ; cela permet d’obtenir des tissus et des tricots d'aspect fin
- les laines de plus gros diamètre sortent de la carde sous forme de mèches fines qui sont directement transformées en fil, sans passer par l’étape du peignage ; ces laines cardées donnent des tissus et des tricots d'aspect plus rustique.

L'art de la filature

L'art de la filature, dont les origines remontent aux débuts de l’humanité, consiste à confectionner des fils à partir de filaments discontinus et irréguliers.
Pour obtenir des qualités de solidité, d'élasticité, de régularité et de grosseur, on fait subir à la laine des étirages successifs par les métiers à filer.

La mèche ou le ruban de carde sont ainsi amenés à une grosseur qui peut être 400 fois moindre. Le fil subit également une torsion. Il est associé avec un ou plusieurs autres fils pour le rendre plus solide et plus régulier.
De manière artisanale, le filage s’effectue à la main, à l'aide d'un fuseau ou d'un rouet.

La teinture de la laine

La laine de mouton est naturellement blanche et écrue.
La teinture, dans des bains de solution colorante, peut intervenir à différents stades de la fabrication du fil :
• soit après le lavage
• soit sur les rubans de carde (avant la filature)
• soit sur les fils
• soit après le tissage ou le tricotage des fibres.

Les lainages ainsi obtenus sont utilisés dans tous les secteurs de l’industrie textile : tricot, vêtements tissés, chaussures, tissus d'ameublement, tapis… etc.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.lainezinzin.com/

Tag : laine, fabrication laine, filature laine, laine cardée, laine mohair, angora, cachemire, alpaga



Avis

  • merci !! grace a ses information mon exposé sera complet !!!

    15 mai 2011

  • merci car jai un exposé a faire sur la laine.

    28 avril 2010

  • je suggère de les étapes de fabrication d'un produit isolant à base de laine de mouton

    08 février 2010

  • MERCI

    06 janvier 2010

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis