Ardelaine : La Laine Made In Ardèche

Ardelaine, située à Saint-Pierreville en Ardèche sur le site d'une ancienne filature, est une coopérative qui valorise les ressources de son territoire, à commencer par la laine. Cette SCOP, créée en 1982, emploie aujourd'hui plus de 60 personnes. Elle a transformé son coeur historique en site touristique autour de la découverte du travail de la laine. Retour sur une aventure humaine née en Ardèche.

Une aventure humaine

La SCOP Ardelaine a été créée en 1982 mais ce projet a commencé une dizaine d'années auparavant, lorsqu'un groupe d'amis a trouvé une filature abandonnée en Centre-Ardèche.

"Quand nous avons découvert que les éleveurs ardéchois jetaient leur laine parce qu'ils ne trouvaient plus d'acheteur et que la dernière filature du département tombait en ruines… on a eu envie de réagir et de prouver qu'une alternative était possible.", explique l'une des fondatrices.

Ils n'étaient qu'une poignée de volontaires au départ : Gérard Barras l'architecte (en photo ci-dessous), Catherine Chambron la gestionnaire, Pierre Tissier le mécanicien, Simone Tissier l'institutrice, Béatrice Barras l'orthophoniste, Pierre Cutzach l'agriculteur et Frédéric Jean le compagnon du devoir.




Avec le soutien de nombreux autres bénévoles, il leur a fallu dix ans pour réhabiliter les bâtiments, apprendre les métiers et constituer une équipe en mutualisant les moyens et les compétences…

Cette aventure est racontée par Béatrice Barras dans un livre paru aux éditions REPAS : "Moutons rebelles, Ardelaine la fibre développement local".

En 1982, la coopérative voit le jour, avec pour objectif de restructurer la filière laine locale, de la tonte des moutons à la commercialisation des produits finis, le tout en utilisant des procédés respectueux de l'environnement.

L'entreprise ardéchoise fabrique des matelas, des couettes, des oreillers garnis de laine, puis à partir de 1986, elle lance une gamme de vêtements dans son atelier de Valence.

Dans les années 1990, la SCOP développe des activités touristiques avec la création d'un musée de la laine où les visiteurs peuvent découvrir les différentes facettes du travail de la laine : tonte, cardage, filage, tissage, tricotage et feutrage !

A partir de 2000, Ardelaine diversifie encore ses activités et renforce l'attractivité de son site grâce à la construction d'un nouveau bâtiment abritant un café- librairie, un restaurant et une conserverie.

En 2017, plus de 60 personnes travaillent sur place, dans une véritable ruche d'activités axées autour de la valorisation des ressources locales.

Des activités multiples autour de la laine

Ardelaine, qui se définit elle-même comme une "coopérative de territoire" constitue aujourd'hui un pôle d'activités diversifiées autour de la filière laine.

Non seulement elle conçoit et vend des produits à base de laine (matelas, coussins et vêtements…), mais elle propose à ses clients de passer une journée sur place et de profiter d'un musée, d'une librairie et d'un restaurant bio et local baptisé "La Cerise sur l'Agneau" !




Dans ce lieu unique en son genre, qui accueille des groupes adultes ou scolaires, il est même possible de suivre des ateliers créatifs de feutrage de la laine ou de fabrication de coussins.

On peut également y assister à des événements comme des concerts, des rencontres littéraires ou des stages.

Ce site touristique, ouvert toute l'année, attire chaque année plus de 20.000 visiteurs dans le village de Saint-Pierreville : une aubaine pour redynamiser ce territoire et créer des emplois locaux.

A noter : la majorité des activités de la SCOP sont basées à Saint Pierreville mais elle possède aussi un atelier de confection de vêtements à Valence et un atelier de tricotage à Charlieu dans la Loire. Ainsi, les produits qu'elle propose sont 100% made in France !

Une entreprise engagée

Ardelaine est une entreprise écologique et socialement responsable, où les salariés détiennent plus de 50% de la valeur de l'entreprise.

Elle valorise la laine une fibre naturelle et locale provenant des troupeaux de 200 éleveurs en Ardèche, dans l'Allier et en Lozère.

Cette laine est lavée sans produit chimique, travaillée dans des ateliers en France et vendue en direct aux particuliers (sur place, sur les foires et salons bio et sur Internet) pour privilégier les circuits courts.

Ainsi, les procédés de fabrication utilisés sont respectueux de l'environnement et l'empreinte carbone liée au transport des produits est réduite.




Grâce à ses savoir-faire rares (de tonte, cardage, fabrication de matelas, couture, stylisme, tricotage), à son activité traditionnelle liée à son territoire et à sa capacité à transmettre ses techniques aux jeunes générations, cette SCOP a également reçu le label EPV Entreprise du Patrimoine Vivant.

Notez enfin que malgré les engagements écologiques et sociaux de l'entreprise, les prix ne sont pas prohibitifs.

La coopérative s'engage à vendre ses articles au juste prix, de manière à rémunérer les éleveurs à un prix supérieur ou égal à celui du marché, à soutenir l'économie locale et bien sûr à offrir aux clients des produits de qualité élaborés selon des procédés non polluants.




Plus d'information :

Visitez le site : https://www.ardelaine.fr/

Tag : Ardelaine, ardelaine, ardelaine saint pierreville, vetements pure laine, musee de la laine, laine francaise, saint pierreville ardeche, saint pierreville ardelaine, scop ardelaine, matelas en laine, made in france , laine, Ardèche, Coopérative, tricotage, 1982, filature, matelas, Environnement, PST, Valence, musée, France, cardage, Béatrice, Saint-Pierreville, Lozère, genre, Allier, Charlieu, Loire, salariés, socialement responsable, produit chimique, polluants, Économie, engagements écologiques, EPV, stylisme, couture, empreinte carbone, circuits courts, Internet, foires, lieu unique, ruche, conserverie, Jean, Frédéric, agriculteur, Pierre, orthophoniste, architecte, alternative, département, moutons, ardéchoise, Café, 2000, tissage, filage,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis