L'entretien Des Massifs : Quelques Conseils Pratiques

L'entretien des massifs : quelques conseils pratiques

L’automne, période de bouleversements pour le jardin et de grands préparatifs pour les jardiniers, est la saison adéquate pour l’entretien des massifs. Voici quelques conseils pratiques pour mener à bien ces travaux qui assurent des fleurs en abondance l'année suivante.

Quand effectuer ce travail ?

C'est aux premières gelées que doit être effectué l’entretien des massifs, quand s'achève la floraison des dahlias et des asters.
Attendez la fin de ces floraisons avant d’entreprendre cette opération qui a pour but d’assurer une abondante floraison l’année suivante.

A noter : profitez du passage de quelques pluies pour vous mettre à la tâche car le sol sera plus meuble.

Comment s’équiper ?

L’entretien des massifs est un travail salissant : munissez-vous de vêtements qui ne craignent rien et de gants pour vous protéger des tiges coupantes.
Quant au matériel à prévoir, équipez-vous d’un bon sécateur et d’outils pour biner la terre.

L’entretien des massifs, étape par étape

La Première opération d’entretien des massifs consiste à rabattre les tiges des vivaces avec le sécateur à environ 10 centimètres du sol.
A noter : on appelle "vivace" une plante qui perd ses feuilles et ses tiges à l'automne, mais qui repousse au printemps suivant.

Quant aux annuelles (qui ne fleurissent qu'un seul été et doivent donc être remplacées), c’est le moment de les arracher en s’équipant de gants.

La deuxième étape est le désherbage : enlevez toutes les "mauvaises herbes" qui entrent en compétition avec les plantes de vos massifs et nuisent à leur bon développement.

Enfin, la dernière étape consiste à préparer la terre en binant entre les plantes et les arbustes et en ajoutant une couche de fumier ou de compost.

A noter : vous pourrez ensuite planter des Chrysanthèmes et des choux décoratifs qui égayeront vos massifs pendant l’hiver

Le recyclage des déchets

Ces opérations d’entretien des massifs produisent des déchets végétaux que Le compostage permet de mettre à profit.
Il vous suffit d’ajouter les déchets verts ou ligneux à votre tas de compost.

A noter : les plantes malades et les mauvaises herbes ne doivent pas être utilisées pour faire du compost ; brûlez-les ou jetez-les aux ordures.

Plus d'information :

Tag : entretien des massifs, tailler massifs, massifs de fleurs, travaux jardin automne



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis