Jardin : 5 Choses à Savoir Sur Les Semences Paysannes

Jardin : 5 choses à savoir sur les semences paysannesImage ©USAID on Flickr

Si vous avez un jardin, un potager ou un simple balcon, vous achetez peut-être des sachets de graines dans le commerce sans vous poser de questions. Pourtant, les semences sont un enjeu plus important qu'il n'y paraît pour l'avenir de la planète et de l'humanité. Si vous n'avez jamais entendu parler des semences paysannes, voici 5 choses à savoir sur ces petites graines qui contribuent à la sauvegarde de la biodiversité et de la sécurité alimentaire.

1- Elles sont produites par les agriculteurs eux-mêmes

Contrairement aux graines produites par l'industrie semencière, les semences paysannes sont les graines traditionnellement produites par les agriculteurs et les jardiniers, pour leurs propres besoins ou pour leurs proches.

Alors que la création des semences a longtemps été abandonnée aux multinationales de l'industrie semencière, comme Bayer, Monsanto, Limagrain, Pioneer et Syngenta, la tendance commence à s’inverser, en particulier dans le secteur de l’agriculture biologique.

Les producteurs bio sont de plus en plus nombreux à créer leurs propres semences et à développer des maisons de semences paysannes. L’engouement est tel qu’on leur consacre même une Semaine des semences paysannes au mois de septembre.

Ces graines "produites maison" sont en plein essor actuellement. Elles ne sont pas inscrites au catalogue officiel des variétés (car elles sont moins stables dans le temps que les variétés conventionnelles ou hybridées), mais cela ne vous empêche pas d’en acheter.

2- Elles sont libres de droits et reproductibles

Les semences hybrides sont sélectionnées par l'industrie pour produire plus et résister aux maladies, mais elles ont un inconvénient majeur : on ne peut pas les resemer.

En effet, le système agro-industriel qui s’est développé en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale impose aux agriculteurs et aux jardiniers de racheter des semences chaque année, en plus des engrais et des pesticides nécessaires à leur culture.

Privilégier les semences paysannes, c’est aussi défendre le droit des agriculteurs à produire et à échanger des semences, en vous opposant à un système dans lequel seuls quelques semenciers détiennent tous les brevets de semences dans le monde.

En tant que jardinier amateur, cela vous permet de :
• récupérer les graines sur vos plantes pour les resemer
• être complètement indépendant de l'industrie pour faire vos semis
• profiter de variétés qui s'adaptent mieux à leur milieu, même sans pesticides
• récolter des fruits et légumes de meilleure qualité gustative.

3- Leur vente aux jardiniers amateurs est maintenant autorisée

Grâce à la persévérance des associations qui ont milité pour leur reconnaissance, les semences paysannes sont aujourd'hui reconnues par la loi.

Elles peuvent donc être vendues et achetées légalement, ce qui n'était pas le cas auparavant.

Concrètement, si vous avez un jardin, vous pouvez désormais acheter ces graines en toute légalité, ce qui constitue une victoire pour l'indépendance alimentaire et pour la sauvegarde de la biodiversité.

4- Elles sont précieuses pour notre avenir

En 2019, un rapport de la FAO (l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) alertait l’opinion mondiale sur la disparition d'une grande partie de la biodiversité alimentaire.

En effet, la standardisation des semences fait peser une menace sur l'avenir de notre alimentation, de notre santé et de notre environnement.

Alors que la crise sanitaire nous a fait prendre conscience de la nécessité d'assurer l'autonomie alimentaire de nos territoires, privilégier les semences paysannes est un bon moyen de favoriser cette autonomie ainsi que la diversité génétique des cultures dans nos champs.

Les plantes issues de semences traditionnelles et paysannes sont plus résistantes aux maladies et aux événements climatiques. Elles s'adaptent à leur terroir et ne nécessitent pas d’engrais et de pesticides, ce qui les rend plus adaptées à l'agriculture biologique dont le cahier des charges impose de travailler sans intrants.

5- Il est facile de les acheter en ligne

Si les arguments énoncés plus haut vous ont convaincu de préférer des semences paysannes, sachez que vous pouvez en commander auprès de l'association Kokopelli, qui est le spécialiste des semences bio et paysannes (voir le lien ci-dessous).

Depuis 1999, l'association Kokopelli œuvre à protéger la biodiversité alimentaire et médicinale en produisant des semences et des plants issus de l'agroécologie. Selon les saisons, entre 1400 et 2000 variétés ou espèces sont disponibles chez Kokopelli.

Vous trouverez aussi des semences bio et paysannes :
• sur le site www. germinance.com
• à la Ferme de Sainte-Marthe : https://www.fermedesaintemarthe.com/
• sur le site www.biaugerme.com
• sur le site semaille.com

Plus d'information :

Visitez le site : https://kokopelli-semences.fr/fr/

Quiz sur cet article : Quelle est la particularité des semences paysannes ?

Tag : semences paysannes, semences paysannes autorisées, acheter des semences paysannes, où acheter des semences paysannes, pourquoi acheter des semences paysannes, semences paysannes biodiversité, semences paysannes sécurité , semences, semences paysannes, industrie, Biodiversité, bio, pesticides, alimentation, Agriculture biologique, association Kokopelli, Engrais, jardin, Agriculture, FAO, crise sanitaire, Nations unies, Santé, conscience, Sainte-Marthe, 2000, 1400, Agroécologie, 1999, Environnement, Terroir, diversité génétique, indépendance, jardiniers amateurs, semis, balcon, Planète, HUMANITE, sécurité alimentaire, bayer, Monsanto, Limagrain, Syngenta, hybridées, agro-industriel, France, Seconde Guerre mondiale, culture, droit, jardinier, potager,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis