Qu'est-ce Qu'un Bâtiment à énergie Positive ?

Qu'est-ce qu'un bâtiment à énergie positive ?

En France, le secteur du bâtiment représente 46% de la consommation d'énergie nationale, devant les transports et l'industrie. Il est donc primordial de développer de nouveaux types de constructions économes en énergie, à l’image des maisons passives et des bâtiments à énergie positive. Nous vous proposons de découvrir les caractéristiques d’un bâtiment à énergie positive.

Définition

Un bâtiment à énergie positive, parfois abrégé BEPOS, est un bâtiment qui produit plus d'énergie qu'il n'en consomme pour son fonctionnement.

Cela correspond généralement à des bâtiments passifs très performants dont les différentes parties (vitrages, murs, toiture, fondations) sont mis à profit pour accumuler et restituer de la chaleur ou pour produire de l’électricité.

Un enjeu pour demain

Le bâtiment à énergie positive est l’un des grands thèmes d'investigation actuels, pour répondre aux nouvelles exigences de performance énergétique des bâtiments et de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce thème figure dans le PREBAT, le programme de recherches lancé par l’Etat sur le thème de l'énergie dans la construction.

Les bâtiments à énergie positive vont plus loin que la Réglementation thermique en vigueur (actuellement la RT 2005). Plus ambitieux que les bâtiments économes en énergie, ils s’inscrivent dans la lignée de la maison passive et ont pour vocation de produire de l'énergie, jusqu'à devenir autosuffisants voire excédentaires.

Les caractéristiques d'un bâtiment à énergie positive

Un bâtiment à énergie positive reprend les grands principes de la maison passive en y ajoutant des moyens de production d'énergie :

• une isolation thermique renforcée (isolation par l'extérieur et suppression des ponts thermiques notamment au niveau des fenêtres)
• une excellente étanchéité à l’air
• un renouvellement de l'air par une ventilation double flux avec récupération de chaleur sur air vicié
• une captation optimale de l’énergie solaire (éclairage naturel, architecture bioclimatique ...)
• des protections solaires et des dispositifs de rafraîchissement passifs
• une limitation de la consommation d’énergie des appareils ménagers
• l'utilisation de moyens de captage ou de production d'énergie (capteur photovoltaïque, capteur solaire thermique, aérogénérateur, pompe à chaleur etc.)
• une récupération et épuration naturelle de l'eau de pluie.

Ce type de bâtiment très performant a pour principal inconvénient de nécessiter un investissement initial important, même s’il devient rentable à long terme grâce aux économies d'énergie réalisées et à la vente de l’énergie excédentaire.

En savoir plus

Malgré son retard par rapport à ses Voisins européens (Suisse et Allemagne en particulier), la France possède quelques exemples de bâtiment à énergie positive :
• le nouveau bâtiment de l’Institut national de l'énergie solaire (INES) dans la technopole de Chambéry
• le Green Office à Meudon
• le projet Solaris à Clamart

Par ailleurs, des logements sociaux à énergie positive ont été commandés pour 2011 par la Régie Immobilière de la Ville de Paris (RIVP).

Pour en savoir plus sur les innovations dans le secteur du bâtiment, vous pouvez consulter le site du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), ci-dessous.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.cstb.fr/

Tag : bâtiment à énergie positive , batiment à énergie positive, bâtiment à énergie positive définition, bâtiment à énergie positive BEPOS, maison passive, HQE



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis