Périodes De Chômage : Comptent-elles Pour La Retraite ?

Périodes de chômage : comptent-elles pour la retraite ?

Une période de chômage permet de valider des trimestres de retraite, sous certaines conditions. On vous explique à combien de trimestres les périodes de chômage vous donnent droit, en fonction de votre situation.

La règle de base

Les périodes de chômage tout comme les périodes de maternité ou de maladie comptent pour la retraite même si vous n'avez pas cotisé.

Elles permettent, sous certaines conditions, de valider des trimestres qui sont pris en compte dans le calcul de votre retraite.

La règle de base stipule que 50 jours d'indemnisation valident un trimestre dit "assimilé" (sous-entendu à un trimestre validé par cotisation) dans la limite de 4 trimestres par an.

Cette règle s'applique quelle que soit l'allocation perçue :
=> allocation de retour à l'emploi (ARE)
=> allocation de solidarité versée par l'assurance chômage (ATA, ASS, AER),
=> allocation versée dans le cadre d'un congé de reclassement ou d'une convention de reclassement
=> allocation versée par l'entreprise dans le cadre d'une convention de conversion.

La différence entre trimestre cotisé ou assimilé

Pour la grande majorité des salariés, il n'y a pas de différence entre un trimestre cotisé (lors d'une période d'activité) et un trimestre assimilé (correspondant à une période de chômage).

Cette distinction est importante dans deux cas :
1- en cas de retraite anticipée pour carrière longue : vous ne pouvez faire entrer en compte que 4 trimestres maximum de chômage
2- pour calculer le "minimum contributif" (c'est-à-dire la retraite de base minimum versée aux salariés qui ont cotisé toute leur carrière sur un petit salaire).

Les périodes de chômage non indemnisé

Les périodes de chômage involontaire et non indemnisé sont également prises en compte, mais de manière différente selon la date :

=> avant 1980, elles comptent comme des périodes indemnisées : 50 jours de chômage valident un trimestre assimilé dans la limite de 4 trimestres par an
=> après 1980, le calcul est plus complexe et moins avantageux.

Si votre chômage s'est prolongé alors que vous aviez épuisé vos droits à indemnisation, les périodes non indemnisées peuvent être converties en trimestres sous certaines conditions très précises :

Si vous n'aviez jamais été indemnisé avant (par exemple entre la fin de vos études et votre premier emploi) :
- dans la limite d'un an et demi, soit 6 trimestres, si la période de chômage se situe à partir de 2011
- dans la limite d'un an si la période se situe avant 2011.

Si vous avez cessé d'être indemnisé :
- dans la limite d'un an 
- ou dans la limite de 5 ans (soit 20 trimestres) si vous aviez au moins 55 ans à la date de cessation d'indemnisation et si vous aviez cotisé pendant au moins 20 ans.

Les démarches à accomplir

Le Pôle emploi et les caisses de retraite échangent des informations sur les périodes de chômage indemnisées. Celles-ci doivent donc apparaître sur votre relevé de carrière.

Si ce n'est pas le cas, contactez votre Caisse de retraite (les coordonnées sont disponibles sur www.lassuranceretraite.fr).

C'est également à vous de signaler les périodes non indemnisées qui vous permettront de valider des trimestres supplémentaires. Si votre carrière a été complexe, vous pouvez demander un rendez-vous avec un conseiller auprès de la Carsat (par téléphone au 3960).

Chômage et retraite complémentaire

Les régimes de retraite Arrco et Agirc accordent, sous conditions, des points de retraite complémentaire pour les périodes de chômage indemnisées.

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter le site ci-dessous ou à contacter le 0820 200 189.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/cotiser-pour-la-retraite/chomage/

Tag : périodes de chômage, périodes de chômage et retraite, chomage et retraite, retraite et chomage, chomage retraite, chomage et cotisation retraite, chomage et retraite complémentaire , chômage, retraite complémentaire, 1980, salariés, assurance chômage, Arrco, régimes de retraite, droit, téléphone, CARSAT, caisses de retraite, Pôle emploi, maternité, ARE, congé de reclassement, ATA, Agirc,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)