5 Conseils Pour Réussir Sa Classe Prépa

5 conseils pour réussir sa classe prépa

Dans les classes préparatoires aux grandes écoles, la semaine de travail ne se limite pas aux heures de cours. Entre les devoirs à rendre, les notes de cours à relire, les exercices et les colles, la charge de travail peut vite vous submerger. Pour parvenir à tenir ce rythme effréné, une organisation sans faille doublée d'une bonne gestion du stress s'impose. Voici 5 conseils pour réussir sa classe prépa.

Soyez très organisé

En moyenne, la charge de travail en classe préparatoire ou CPGE est trois fois plus importante qu'en classe de terminale. Le rythme entre les cours, les colles et le travail personnel à fournir est particulièrement intensif.

Pour venir à bout de tous les devoirs qui vous seront demandés, vous ne pouvez ni improviser ni rédiger vos dissertations à la dernière minute...

Le premier conseil pour réussir sa classe prépa consiste donc à être organisé et à programmer la répartition du travail dans la semaine.

Etablissez votre programme de travail hebdomadaire et respectez-le ! Vous devrez faire preuve de méthode autant que de détermination pour vous atteler chaque jour à la tâche.

On estime que durant les deux années de prépa, il faut compter trois ou quatre heures de travail quotidien en dehors des heures de cours et réserver le dimanche aux devoirs les plus approfondis comme les dissertations.

A noter : attention, le conseil ci-dessus ne doit pas vous inciter à passer vos nuits (ou une partie de vos nuits) à travailler. Le manque de sommeil n'est jamais recommandé lorsque l'on doit fournir un effort intellectuel soutenu !

Travaillez toutes les matières

Un autre conseil pour réussir sa classe prépa est de ne pas faire d'impasse, mais au contraire de travailler toutes les matières.

Même celles qui ont un faible coefficient peuvent vous rapporter de précieux points aux concours et donc faire la différence entre vous et les autres candidats !

Dans cette optique, révisez régulièrement vos connaissances même dans les matières "secondaires" et travaillez si possible en groupe.

En effet, les concours se passent individuellement, mais se préparent collectivement.

Autre règle d'or à retenir : mieux vaut se présenter aux épreuves en étant relativement bon partout, plutôt que d'exceller dans certaines matières et d'être très mauvais dans d'autres...

Relativisez vos résultats

En classe préparatoire, vous ne serez plus du tout évalué comme en Terminale. Si vous aviez 18 en mathématiques au lycée, vous aurez 7 au grand maximum en prépa… Il faut vous préparer à voir vos notes dégringoler et relativiser les chiffres.

En classe préparatoire, votre situation par rapport au reste de la classe est plus importante que la note obtenue. Par exemple, vous pouvez très bien écoper d'un 5/20 et être dans les trois premiers de votre classe.

Pour réussir votre classe prépa, prenez l'habitude de penser en termes de concours (c'est-à-dire de classement) et essayez d'obtenir une progression sur l'année.

De plus, même si vous ratez complètement certains devoirs ou oraux, dites-vous que l'on apprend toujours de ses erreurs et de ses échecs !

Accordez-vous des pauses

Vous l'aurez compris, les deux années de prépa vous laisseront peu de temps pour souffler… Mais il faudra quand même arriver à vous ménager du temps libre, sous peine de vous épuiser et de craquer nerveusement.

En vous obligeant à sortir le nez de vos livres, au minimum le samedi après-midi, vous pourrez recharger les batteries et considérer votre travail avec plus de recul.

Réservez cette demi-journée pour faire du sport ou simplement vous aérer et vous détendre. Pour réussir sa classe prépa, il faut de la résistance sur le plan physique et moral.

Or, il est impossible de tenir la distance si l'on ne se repose jamais ! Envisagez ces deux années comme un marathon ou une sorte de défi sportif qui demande de la concentration et de l'endurance.

A noter : l'écrivain Thibault de Saint Pol, qui a raconté ses années d'hypokhâgne et de khâgne dans un roman, l'a intitulé N'oubliez pas de vivre. Un conseil qu'il est bon de retenir quand on n'arrive plus à prendre assez de recul et de repos !

Tenez bon

Enfin, pour réussir sa classe prépa il faut y rester pendant les deux ans (voire trois ans) que dure cette formation...

Certains étudiants peu préparés à cette filière très sélective n'arrivent pas passer le cap des premières semaines et à trouver le rythme. Ils se découragent et perdent très vite pied.

C'est un fait : les profs de prépa ne sont pas tendres avec leurs élèves. Préparez-vous à "encaisser" des remarques blessantes et des remises en question brutales... mais ne leur accordez pas trop d'importance non plus !

Si vous avez été admis en classe préparatoire, cela signifie déjà que vous n'êtes pas "nul" ou "incapable", bien au contraire ! Alors gardez confiance en vous et en vos capacités.

Rappelez-vous aussi que la prépa n'est qu'une étape, destinée à vous préparer aux concours et aux grandes écoles : en gardant votre objectif en vue, vous serez plus motivé et pourrez mettre en perspective ces années de préparation.

Plus d'information :

Visitez le site : http://prepas.org/

Tag : classe prépa, cpge, classe préparatoire, réussir sa classe prépa, réussir sa prépa, comment réussir sa prépa, comment réussir en prépa, bien reussir sa prepa, rythme de travail prépa, notes prépa, conseils prépa , classe préparatoire, colles, classes préparatoires aux grandes écoles, physique, marathon, endurance, écrivain, Hypokhâgne, Khâgne, roman, étape, Sport, batteries, échecs, faille, stress, CPGE, Sommeil, optique, Terminale, mathématiques, lycée, grandes écoles,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)