Déduction, Réduction D'impôt Et Crédit D'impôt : Quelles Différences ?

Déduction, réduction d'impôt et crédit d'impôt : quelles différences ?

Dans le calcul des impôts, on parle de déduction, de réduction d'impôt et de crédit d'impôt. Même si ces trois termes peuvent sembler assez proches, ils désignent des mécanismes différents. Explications

Qu'est-ce qu'une déduction ?

Dans le vocabulaire des impôts, une déduction intervient avant le calcul de l'impôt. Elle donne au contribuable le droit de diminuer le revenu global qu’il déclare.

Il s’agit par exemple des 10% de frais professionnels que vous pouvez déduire sur votre déclaration de revenus.

Qu'est-ce qu'une réduction d'impôt ?

Une réduction d'impôt est un avantage fiscal accordé aux contribuables en contrepartie de certaines dépenses réalisées par le foyer fiscal, par exemple l'emploi d’une personne à domicile, les dons aux associations ou l’investissement dans certains secteurs (l’immobilier locatif, les PME non cotées et l’outre-mer).

Cette réduction ne s’applique qu’aux ménages imposables.
Son montant est directement déduit de l’impôt à payer, calculé selon le barème progressif, et non du revenu à déclarer.

En revanche, il n’est pas possible de l’imputer sur des impositions calculées à un taux proportionnel (comme c’est le cas pour les plus-values mobilières et les revenus de placement soumis au prélèvement forfaitaire libératoire).

Si son montant est supérieur à l’impôt à payer, l’excédent n’est pas remboursable et il n’est pas, sauf exception, imputable sur l’impôt à payer au titre des années suivantes. Cet excédent est perdu pour le contribuable.

A noter : une réduction d’impôt n’est intéressante que pour les ménages imposables et à condition qu’elle soit au plus égale au montant de l’impôt à payer.

Qu'est-ce qu'un crédit d'impôt ?

Un crédit d'impôt est également un avantage fiscal accordé en contrepartie de certaines dépenses réalisées par le foyer fiscal.

Comme pour une réduction d’impôt, le crédit d'impôt vient en déduction du montant de l’impôt. Mais, à la différence d’une réduction, il est imputable sur la totalité de la somme à payer, y compris sur l’impôt calculé à un taux forfaitaire sur les plus-values de cession de valeurs mobilières.

De plus, si son montant est supérieur à l’impôt à payer, la différence est automatiquement remboursée au contribuable.

A la différence d’une réduction d'impôt, un crédit d’impôt est intéressant pour tous les foyers fiscaux, même ceux qui ne sont pas imposables. Dans ce cas, le Trésor public adresse aux contribuables concernés un chèque du montant du crédit.

Quels sont les principaux crédits d'impôt ?

Parmi les principaux crédits d'impôt, on peut notamment citer :
• le crédit d'impôt octroyé pour l’installation dans la résidence principale d’équipements économes en énergie ou qui utilisent des énergies renouvelables
• celui octroyé pour l’installation dans la résidence principale d’équipements conçus pour les personnes âgées ou handicapées (barres de maintien ou d’appui, sièges de douche muraux)

A noter : le crédit d’impôt lié à l’installation d’équipements conçus pour les personnes âgées devrait en principe disparaître fin 2011.

Plus d'information :

Tag : réduction d'impôt, crédit d'impôt, crédit impôt, réduction impôt, réduction impôts, déduction impôt, réduire ses impôts, payer moins d'impôts



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis