Le Koala : Un Animal Menacé D'extinction

Le koala : un animal menacé d'extinction

Le koala est, avec le kangourou, l'un des emblèmes de l'Australie. Mais, à la différence de son bondissant compatriote, le petit marsupial a vu sa population diminuer dans plusieurs régions du pays, à tel point que l'Etat australien a décidé de prendre des mesures d'urgence.

Une espèce vulnérable

Le koala, dont le nom scientifique est Phascolarctos cinereus, est un marsupial endémique d'Australie. Cette espèce arboricole et herbivore vit dans les forêts d’eucalyptus, dont les feuilles constituent sa seule nourriture.

On trouve des koalas dans les régions côtières de l'Australie méridionale et orientale, et dans les zones de l'arrière-pays australien où il y a des forêts. La survie de l’espèce dépend en effet étroitement de l'eucalyptus dont il se nourrit.

Or, cet animal emblématique de l'Australie vient d’être classé dans les espèces dites vulnérables. Alors qu’au XVIIIe siècle il y avait environ 10 millions de koalas sur tout le territoire, il n’en resterait que 400.000 aujourd’hui selon les estimations les plus optimistes. D’autres études évaluent leur nombre entre 43.000 et 80.000 individus.

Si la tendance ne s’inverse pas, le koala sauvage pourrait complètement disparaître dans le sud du pays.

De nouvelles menaces

Jusqu’au début du XXe siècle, les koalas ont été chassés et massivement exterminés pour leur fourrure. Si la loi les protège aujourd’hui des chasseurs, de nouvelles menaces pèsent sur cette espèce.

Le koala est d'abord victime de l'urbanisation et de la réduction de son habitat naturel. Repoussé vers les villes par la destruction de son cadre de vie, cet herbivore s’y trouve confronté à de nombreux risques :
• la circulation automobile
• les attaques de chiens
• les maladies, comme la chlamydiose, qui sont exacerbées par le stress et la modification de leur habitat.

Les koalas souffrent également du réchauffement climatique qui provoque des incendies et détruit leur biotope.

Des mesures de protection

Face au risque d’extinction d’une des espèces les plus emblématiques du pays, l’Etat australien a décidé de réagir.

Le 30 avril 2012, l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), soutenue par le ministre de l’environnement australien Tony Burke, a classé le koala dans la catégorie des espèces vulnérables, qui vient tout suite après celle des espèces en danger.

Dans les régions du pays où les koalas sont le plus menacés, les exploitations minières et forestières et les permis de construire ne seront plus autorisés s’ils nuisent à l’habitat des koalas.

Les associations telles que l'Australian Koala Foundation n’ont pas attendu cette décision pour défendre le petit marsupial. Dès 1973, un hôpital a ouvert à Port Macquarie pour recueillir et soigner les koalas malades ou blessés. Cette "clinique pour koalas" propose aussi aux internautes de parrainer un animal (voir le lien ci-dessous).

A noter : en France, le seul zoo à accueillir des koalas est le zoo de Beauval ; des eucalyptus ont été plantés spécialement pour les nourrir et ces pensionnaires s’y plaisent puisque quatre naissances ont eu lieu depuis leur arrivée.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.koalahospital.org.au/adopt-a-wild-koala

Tag : koala, le koala, koala australie, koalas, les koalas, koala menacé, animal menacé, espèce menacée, espèces menacées, UICN, adopter un koala, parrainer un koala, zoo de Beauval , koalas, koala, Australie, Espèce, eucalyptus, espèces, Australien, marsupial, herbivore, Union, 30 avril, Environnement, biotope, espèces vulnérables, UICN, permis de construire, 1973, hôpital, Port Macquarie, France, zoo, Réchauffement climatique, stress, animal menacé, kangourou, endémique, arboricole, feuilles, arrière-pays australien, fourrure, chasseurs, urbanisation, Automobile, chiens, chlamydiose, Zoo de Beauval,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis