Le Cnes : L'agence Française De L'espace

Le CNES : l'agence française de l'espace

Depuis sa création en 1961, le Centre national d'études spatiales (CNES) propose et met en œuvre la politique spatiale de la France au sein de l’Europe. Nous vous proposons de découvrir l’histoire et les caractéristiques de l'agence française de l'espace.

Présentation du CNES

Le Centre national d'études spatiales ou CNES est un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle des ministères de la Recherche et de la Défense.

Cet établissement public, créé en 1961, a pour principale mission de proposer au gouvernement français une politique spatiale au sein de l’Europe.
Une fois la politique spatiale de la France définie par le gouvernement, le CNES se charge de la mettre en oeuvre grâce notamment à des partenariats industriels et scientifiques, nationaux ou internationaux.

Le Centre national d'études spatiales emploie environ 2400 salariés répartis dans ses 4 centres. Son budget était de 1740 millions d’euros en 2007, dont 1382 millions de subventions d’Etat.
La contribution de la France à l’ESA en 2007 s’élevait à 685 millions d’euros.

Histoire du CNES

Dès 1959, un Comité de Recherches Spatiales (CRS) chargé de coordonner les activités spatiales françaises avait vu le jour. La même année, la SEREB (Société pour l'étude et la réalisation d'engins balistiques) avait été créée par l'industrie aérospatiale.

Mais la France ne possédait pas d’organe de coordination et d'animation pour mener un véritable programme spatial. C’est pourquoi le Centre national d'études spatiales a été créé sous l'impulsion du général de Gaulle, le 19 décembre 1961.

La création du CNES a permis de faire entrer la France parmi les puissances spatiales au côté de l'URSS et des Etats-Unis. De 1961 à 1981, cet organisme a été le moteur de la conquête spatiale en Europe. Durant ces années, il a mis en place les structures indispensables à un programme spatial (lanceurs, satellites, réseau de stations de contrôle, laboratoires).

Il a également contribué à créer l'Agence spatiale européenne (ESA) où il représente aujourd’hui la France.

Centres du CNES

Le Centre national d'études spatiales possède aujourd’hui 4 centres :
• le siège du CNES à Paris
• la Direction des lanceurs à Evry
• le Centre spatial guyanais (la base de lancement de Kourou en Guyane est le "port spatial" de l'Europe, depuis lequel les lanceurs Ariane sont envoyés dans l'espace)
• le Centre spatial de Toulouse (il se consacre aux systèmes orbitaux et concentre 70% des effectifs du CNES).

Missions du CNES

Le CNES travaille en collaboration avec Arianespace (à Evry) et l'Agence spatiale européenne (ESA), sur cinq domaines d'activité :
• Accès à l'espace
• Développement durable
• Applications grand public
• Sécurité et défense
• Recherche et innovation

En plus de son rôle de préparation et de mise en oeuvre de la politique spatiale de la France, le Centre national d'études spatiales assume une mission de service public.

Il se charge d’informer et de sensibiliser le grand public et les jeunes par le biais de sites Internet, animations (participation à la Fête de la science et aux Journées du patrimoine), publications, expositions, activités expérimentales et formations.
C’est l'Observatoire de l'Espace qui élabore et conduit depuis 2000 la politique culturelle du CNES.

Cet établissement possède même un service chargé d’étudier les phénomènes aérospatiaux non identifiés : le GEIPAN.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.cnes.fr/

Tag : CNES, le CNES, Centre national d'études spatiales, CNES France, CNES Toulouse, CNES Guyane, CNES Paris, GEIPAN, ESA, observatoire de l'espace



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis