Michelin, L'empire Français Du Pneumatique

Michelin, l'empire français du pneumatique

Le fabricant de pneumatiques Michelin a marqué l’histoire du XXème siècle par de nombreuses innovations techniques mais aussi par ses guides touristiques et ses publicités à l’effigie du Bibendum. Nous vous proposons de retracer l’épopée de cette entreprise auvergnate qui est aujourd’hui leader mondial du pneumatique.

Le leader mondial des pneumatiques

L'entreprise française Michelin est le leader mondial des fabricants de pneumatiques.
Le siège social de cette multinationale qui est membre de l'indice Cac 40 se trouve à Clermont-Ferrand en Auvergne.

Avec 15,6 milliards d'euros de ventes nettes en 2005, cette firme implantée dans 19 pays détient 20 % du marché mondial du pneumatique.
Elle commercialise non seulement toutes sortes de pneus (pneus tourisme, pneus pour poids-lourds, deux roues, matériel agricole et avions) mais aussi les services d’aide à la mobilité ViaMichelin sur des supports numériques comme Internet, les Dvd et CD-Rom, les PDA et les téléphones mobiles, sans oublier les Gps portables.

Cette société est aussi connue pour les Guides touristiques et gastronomiques qu’elle publie, notamment le fameux Guide gastronomique michelin (de couleur rouge).

Inventions et records

L’entreprise Michelin est à l’origine de nombreuses inventions comme le pneu démontable, le pneu ferroviaire (ou "pneurail") ou encore la carcasse radiale qui équipe aujourd’hui tous les pneus.
Elle a également mis au point le pneu "vert" qui permet de réduire la consommation de carburant.

Ce fabricant détient aussi le record du pneumatique le plus gros du monde, le Michelin 59/80R63 qui pèse cinq tonnes et mesure quatre mètres de diamètre !
Le coût de ce pneu géant est de 30.000 euros l'unité.

Histoire de la société Michelin

L’histoire et l'évolution urbaine de la ville de Clermont-Ferrand ont été fortement marquées par les activités de la société Michelin (qui y comptait 30.000 employés dans les années 70).

C’est en 1889 que les frères Michelin (André et Édouard) ont fondé leur société à Clermont-Ferrand (à l’endroit même où se trouve aujourd’hui encore le siège social de la multinationale).
En 1891, ils mettent au point le pneu démontable pour bicyclette.

Le premier guide rouge présentant les restaurants conseillés voit le jour en 1900.
Il faudra attendre 1926 pour que paraisse le premier guide régional touristique (futur guide vert).
Pendant longtemps les guides Michelin sont donnés gratuitement pour inciter les clients à voyager et donc à user leurs pneus.

En 1907, une nouvelle usine s’ouvre à Clermont-Ferrand tandis que le fabricant installe sa Première usine hors de France, à Turin.
A partir de 1910 et jusque dans les années 1970, la société fabrique aussi des panneaux de signalisation routière (des plaques et des bornes).

Le pneu radial, commercialisé à partir de 1949 sous l'appellation Michelin X, connaît un grand succès et permet une forte expansion du groupe.
La société ouvre trente usines dans le monde dans les années 1960 et 1970 et devient une entreprise de premier plan.

Le Bibendum, logo du siècle

L'emblème de l'entreprise Michelin, le célèbre Bibendum, est né en 1899.
Il est l'un des plus anciens logos connus et a été élu logo du siècle par un jury international en 2000.

L'idée de ce personnage a été inspirée à Edouard Michelin par un empilement de pneus formant un bonhomme.
Il a ensuite été créé par le dessinateur O'Galop pour une affiche portant la maxime latine Nunc est bibendum (C'est maintenant qu'il faut boire), transformée en slogan publicitaire : "Le pneu Michelin boit l'obstacle".

Le Bibendum, qui apparaît sur une série d’affiches de 1901 à 1913, ne tarde pas à devenir populaire et à être adopté comme emblème de la marque.
Au fil du temps et des dessinateurs, le personnage devient plus expressif et adopte d’innombrables apparences (en pied, avec lorgnons et cigare à la bouche).

Ce personnage est présent sur les circuits automobiles et cyclistes comme le Tour de france et participe même au défilé du Carnaval de nice avant de partir à la conquête du monde.

Il porte aujourd’hui le diminutif de Bib dans l’entreprise et, dans l’argot de la société Michelin, les employés sont aussi surnommés "les bibs".

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis