Dakar 2012 : Les Chiffres Qui Interpellent

Dakar 2012 : les chiffres qui interpellent

Cette année encore le Dakar se promet d'être un véritable succès populaire. Participants, spectateurs, téléspectateurs, vous êtes chaque année de plus en plus nombreux à suivre l'aventure du plus grand rallye du monde. Une occasion pour Gralon de revenir sur l'organisation même du Dakar et notamment sur les chiffres à retenir...

Une réelle médiatisation

Les médias sont partout!
C'est bien pour cela que l'année dernière par l’intermédiaire de 70 diffuseurs, 190 pays ont reçu des images du rallye, pour une couverture totale de 1 200 heures. Et oui, rien que ça!
312 millions d’euros : c'est ce que rapporte la valorisation de cette exposition, si l'on tient compte des heures de diffusion des programmes et des sujets news, des audiences des différentes chaînes ainsi que des tarifs pratiqués par leurs régies publicitaires.
Sur la course, 55 chaînes internationales, nationales ou régionales ont envoyé des équipes pour produire leurs propres images, en complément des programmes livrés quotidiennement par l’organisation.
Depuis que le site officiel du Dakar a changé sa charte graphique, la nouvelle version a massivement séduit les internautes. En effet une augmentation de 55 % des pages vues a été enregistrée. A cela s'ajoute la durée moyenne des visites qui, elle, a été multipliée par trois.
2,1 millions de clips ont été visionnés pendant la course dans la partie vidéo. Sans oublier la page officielle Facebook qui rassemble une communauté de 220 000 fans, pendant que 13 000 internautes se sont abonnés au compte Twitter du Dakar.

Des retombées économiques non négligeables

« Le Dakar a été l’action de promotion touristique la plus importante de toute l’histoire de l’Argentine. » jugeait Enrique Meyer, secrétaire d’Etat au tourisme en Argentine en 2009. D’après une étude effectuée en 2010 par le gouvernement argentin, les retombées économiques directes (concurrents, médias accrédités, spectateurs…) et indirectes (tourisme…) ont été estimées à 170 millions de dollars. Le Dakar a réussit à fidéliser son public puisque l'année dernière pas moins de 5 millions de spectateurs se sont déplacés sur l’épreuve: Argentine : 3,5 millions et Chili : 1,5 million de spectateurs.

Une enquête de notoriété vient d'être réalisée sur des échantillons représentatifs de la population de sept pays (Allemagne, Espagne, France, Japon, Argentine, Brésil, USA) confirme ces projections. En effet, 76 % des personnes interrogées ont vu des images, lu ou entendu des informations sur le Dakar. Parmi elles, environ 65 % souhaitent voyager en Argentine et au Chili, soit environ 200 millions de touristes en puissance. Bref, on n'a pas fini de voir des hôtels se construire en Amérique du Sud...

Les inscriptions toujours plus nombreuses

2012 bat aussi des records d'inscriptions! Du coup, cette année, elles ont été davantage contrôlées afin de maintenir sur la course un niveau de sécurité et de convivialité optimal.
Tout s'est passé très vite puisque bien que l'ouverture des inscriptions aient commencé à la mi-mai, il n'aura fallu que quelques semaines pour que l'organisation annonce la fin de la période de candidature pour les motos et quads. Une procédure de sélection a même été mise en place pour garder un plateau maximal de 218 pilotes. C’est en octobre que la même situation s’est présentée dans les catégories auto et camion : le compteur a respectivement été bloqué à 171 et 76 véhicules.
Finalement, c'est 465 pilotes et équipages qui ont été retenus pour les vérifications techniques et administratives à Mar del Plata, le 29 décembre dernier. Force est de constater que c'est un très beau plateau!

  

L'édition 2012

Beaucoup de véhicules sur le Dakar mais aussi et surtout beaucoup d'hommes... Et on est obligé de constater que sur les dix dernières années, le Dakar s'est internationalisé et en particulier chez les concurrents. En se déplaçant en Amérique du sud, le rallye est naturellement allé à la rencontre de ses pilotes, massivement séduits. Si les argentins, chiliens et péruviens sont les plus nombreux représentants du continent, la présence de 10 véhicules brésiliens, mais aussi de boliviens, équatorien et vénézuélien complètent presque intégralement la carte de l’Amérique du sud.
Un bel hommage à Thierry Sabine qui prônait l'échange et le partage entre les hommes et les pays. Bien qu’éloigné de ses bases initiales, le Dakar continue par ailleurs d’attirer les pilotes européens. Leur présence augmente à la fois en valeur absolue et en valeur relative.

L'édition 2012 en chiffres:
- Nombre total de véhicules engagés : 465 (+ 15 %)
Auto : 171 - Moto : 185 - Quad : 33 - Camions : 76
- 50 nationalités au départ
- 11 femmes inscrites toutes catégories confondues
- Premières participations : 30 % en moto et quad 24 % en auto.

Plus d'information :

Tag : dakar, paris-dakar, rallye dakar, le dakar en chiffres, chiffres du dakar, mediatisation du dakar



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis