Les Saints De Glace : Dates Et Origines De Cette Croyance

Les Saints de glace : dates et origines de cette croyance

Selon la croyance populaire et ses nombreux dictons, les jardiniers doivent attendre que les Saints de glace soient passés pour repiquer leurs plants en pleine terre, sans avoir à craindre les gelées tardives. Mais à quelles dates correspondent ces fameux saints et d'où vient cette croyance ?

Les saints de glace, c'est quand ?

Les Saints de glace, qui ont la réputation d'apporter le froid et le gel, sont au nombre de trois : Saint Mamert (11 mai), Saint Pancrace (12 mai) et Saint Servais (13 mai).

Selon la croyance populaire, ces trois jours marqueraient les dernières gelées et ensuite le gel ne serait plus à craindre, comme nous le rappellent plusieurs dictons tels que "Saint Pancrace apporte souvent la glace" ou "Avant Saint-Servais, point d'été ; après Saint-Servais, plus de gelée".

Cette période est aussi connue comme celle de la lune rousse, la lunaison après Pâques où, lors de nuits sans nuages, les gelées nocturnes ou matinales peuvent faire roussir les jeunes plantes.

Mais attention, les jardiniers du nord de la France doivent être encore plus patients ! Dans ces régions-là, on inclut aussi Saint Urbain dans les saints de glace et on le fête... le 25 mai ! Là aussi, les dictons nous mettent en garde : "Mamert, Pancrace, Boniface sont les trois saints de glaces, mais saint Urbain les tient tous dans sa main." et "Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré".

D'où vient cette croyance ?

La croyance liée aux Saints de glace remonte au Haut Moyen Age. Vers l'an 500, on organisait au mois de mai des processions censées protéger les cultures des risques de gelées tardives.

A cette occasion, les paysans avaient coutume de faire des prières qui parfois ne suffisaient pas à épargner leurs plantations. C'est pourquoi les trois saints fêtés les 11, 12 et 13 mai ont fini par être associés au froid et surnommés "Saints de glace".

Aujourd'hui, il est inutile de chercher sur le calendrier les dates de la Saint-Mamert, Saint-Pancrace et Saint-Servais. Depuis les années 1960, ces trois saints ont été remplacés respectivement par Sainte-Estelle, Saint-Achille et Sainte-Rolande. Mais cela n'a pas empêché la croyance populaire de subsister.

Mythe ou réalité ?

Les Saints de glace sont-ils vraiment synonymes de météo calamiteuse ? Difficile de l'affirmer tant il est vrai que la météo comporte toujours une part d'incertitude... On peut aussi douter de la véracité des dictons car le calendrier a évolué depuis le Moyen-Age.

Si l'on se fie aux statistiques de Météo-France, il y a bien une période plus froide en France mais aux alentours du 20 mai. La science semble ainsi donner raison aux jardiniers les plus prudents qui patientent jusqu'à la Saint Urbain, le 25 mai, pour planter des tomates sans craindre un coup de froid fatal.

Plus d'information :

Tag : Saints de glace, saints de glace, saints glace, saint de glace, saint glace, saints de glaces, saints de glace dates, les saints de glace c'est quand, saints de glace dictons, lune rousse, gelées, gelées de mai, gelées t



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis