Jardinage : 5 Erreurs De Débutant Au Potager

Jardinage : 5 erreurs de débutant au potager

Vous avez envie de récolter vos propres fruits et légumes, mais vous débutez en jardinage ? Qu'à cela ne tienne ! Suivez nos conseils pour démarrer votre potager sans vous planter ! Nous avons détaillé pour vous 5 erreurs de débutant au potager. Les connaître et les éviter devrait déjà améliorer considérablement vos futures récoltes.

1- Ne pas préparer le sol

Les jardiniers débutants pensent généralement qu'il faut nourrir les plantes pour obtenir de belles récoltes.

Mais en fait, avant même de planter quoi que ce soit dans votre potager, c'est le sol que vous devez nourrir.

Négliger cette étape et ne pas préparer le sol pourrait réduire à néant vos efforts ultérieurs !

Par conséquent, commencez par enrichir votre terre de jardin avec du terreau, du compost ou du fumier bien décomposé.

Cela vous permettra de réduire les doses d'engrais à apporter à vos cultures par la suite.

Pensez aussi aux vers de terre qui sont de précieux alliés pour aérer le sol : apportez de la matière organique en surface et ne tassez pas le sol !

Les vers de terre se chargeront de l'enfouir et travailleront (gratuitement) pour vous ;-)




2- Semer ou planter trop tôt

Même quand le mois d'avril est doux et ensoleillé, ne cédez pas à la frénésie printanière des semis et plantations ! Résistez aux promotions et aux achats impulsifs !

Semer ou planter trop tôt est l'une des erreurs les plus fréquentes chez les jardiniers débutants et enthousiastes.

Or, un simple coup de froid, fin avril ou début mai, peut là encore réduire à néant votre travail...

Les jardiniers aguerris le savent bien et se méfient des fameux Saints de glace !

Pour faciliter le réchauffement du sol, griffez-le pour l'aérer et couvrez-le avec une bâche noire avant d'y faire vos semis.




Avant d'entreprendre des plantations, renseignez-vous sur la date moyenne des dernières fortes gelées dans votre région.

Les plantes potagères les plus frileuses comme les tomates ne se plantent pas avant la mi-mai en région parisienne.

Notez d'ailleurs qu'il faut toujours choisir pour un potager des espèces et variétés adaptées au terroir et au climat si l'on veut obtenir des récoltes abondantes.

3- Planter trop serré

Quand on commence un potager ou un jardin d'ornement, le terrain paraît bien vide et les plantes achetées en godet ou en conteneur, bien petites !

Une erreur de débutant consiste alors à planter serré. Pour ne pas tomber dans ce piège, respectez bien les distances de plantation indiquées sur les étiquettes.

N'oubliez pas que vos plantes vont rapidement s'étoffer et qu'elles risquent de se gêner les unes les autres.

Dans un espace planté trop serré, la concurrence est rude et les plants les plus vigoureux finissent toujours par étouffer les autres.




4- Oublier d'arroser après la plantation

Au potager comme dans un jardin d'ornement, retenez cette règle d'or : tout végétal qui vient d'être planté doit être arrosé copieusement.

Pourquoi ? Tout simplement pour bien tasser la terre au contact des racines.

Sans cette étape indispensable, votre plant n'est pas vraiment mis en terre et ne peut pas s'enraciner.

Dans les semaines suivant la plantation, vous devrez encore arroser régulièrement, surtout par temps sec, pour aider la plante à s'installer.

Par la suite, vous pourrez espacer les arrosages car votre plante aura développé suffisamment de racines pour aller chercher elle-même de l'eau en profondeur.




5- Planter toujours la même chose au même endroit

Si votre potager en est à sa deuxième année d'existence, ne faites pas cette erreur fréquente qui consiste à replanter les mêmes légumes au même endroit !

Cela peut vous sembler plus pratique car vous avez pris vos repères et vos petites habitudes...

Mais en fait, c'est une très mauvaise idée ! En effet, chaque type de culture (légumineuses, plantes à feuilles, légumes racines…) a ses propres besoins et puise différemment dans le sol.

En variant les emplacements (ce que l'on appelle la rotation des cultures au potager), vous préservez le sol de l'épuisement et vous limitez les risques de maladies et de parasites.

Vous pouvez même faire en sorte que la culture précédente profite pleinement à la suivante, avec bien sûr de meilleures récoltes à la clé !




Plus d'information :

Tag : potager, erreurs de jardinage, erreurs au potager, erreurs de jardinier débutant, faire un potager, débuter un potager, planter un potager, comment faire un beau potager, erreurs au jardin, conseils jardinage



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis