Le Caoutchouc

Le caoutchouc

Le caoutchouc, dont l’histoire remonte au XVème siècle, est un matériau aux multiples applications industrielles. Il est notamment utilisé dans le domaine de l’industrie automobile et des transports pour ses propriétés d’élasticité, d’étanchéité et d’absorption des vibrations.

Présentation

Le caoutchouc peut être soit naturel (issu la transformation du latex sécrété par certains végétaux comme l'hévéa originaire d'Amazonie) soit synthétique.
La récolte du latex se fait par incision de l'écorce des troncs afin que leur sève s'écoule dans des godets placés juste au-dessous (au Pérou, en langue quechua, Cao signifie "bois" et Tchu "qui pleure").
La culture de l'hévéa, bien qu'originaire d'Amérique du Sud, s'est développée dans le sud-est asiatique ainsi qu’en Afrique équatoriale (Nigeria, Côte d'Ivoire, Cameroun).

Histoire

L'histoire du caoutchouc commence à la fin du XVème siècle.
Les Européens découvrent alors le latex en Amérique centrale et en Amérique du Sud, lors des voyages de découverte.
La production de caoutchouc se développe à la fin du XIXème siècle avec l'invention des pneumatiques pour les bicyclettes bientôt supplantées par les automobiles.
C’est en 1868 que furent inventés les pneus pleins pour vélos. Ils furent ensuite remplacés par les premiers pneus à valve, inventés par John Boyd Dunlop en 1888.
Les caoutchoucs synthétiques, initialement qualifiés de caoutchoucs artificiels, sont apparus en 1909 et se sont développés parallèlement aux autres grandes familles des matériaux dit polymères (dont les plastiques).

Vocabulaire

Le nom de "caoutchouc" est utilisé indifféremment pour désigner la gomme brute qui est le produit de base de la fabrication des caoutchoucs, le mélange de la gomme brute avec de nombreux ingrédients et le produit fini.
Les caoutchoucs, qui appartiennent à la grande famille des polymères, sont également appelés élastomères

Fabrication

La Première étape de fabrication consiste à mettre au point en laboratoire une formulation adaptée à l’utilisation finale de produit.
Cette formulation définit l’adjonction à la gomme brute de nombreux ingrédients, comme le noir de carbone (qui augmente la résistance à l'abrasion), des huiles ou des agents de protection contre les UV.
Elle permet d’obtenir un mélange cru, c’est-à-dire un mélange solide sous forme de bandes ou de granulés.

Le mélange cru est ensuite mis en forme par moulage, calandrage ou extrusion et, de façon simultanée ou non, vulcanisé, c’est-à-dire mélangé à certains produits comme du soufre et porté à haute température.
Le procédé de la vulcanisation du caoutchouc, qui permet de rendre ce matériau plus élastique, a été découvert par l'Américain Charles Goodyear en 1841.
Ce procédé est au cœur de la fabrication des pneumatiques.

Applications

Les applications du caoutchouc, qui concernent aussi bien le monde industriel que le domaine du grand public, sont extrêmement nombreuses.
Les caoutchoucs présentent en effet de nombreuses propriétés comme l’élasticité, l’étanchéité et des propriétés antivibratoires.
L’étanchéité fut à l’origine des premières applications du caoutchouc puisque les Indiens utilisaient la sève de l’hévéa pour imperméabiliser les chaussures et les vêtements.
Dès la fin du XVIIIème siècle, les Occidentaux l’utilisèrent à leur tour pour imperméabiliser des montgolfières (1783) ou créer les imperméables. Cette propriété a conduit à utiliser ce matériau pour fabriquer des bottes, des gants, des tuyaux, des joints de robinet, des préservatifs et des pneumatiques.
Les caoutchoucs sont aussi employés en raison de leur élasticité pour les joints de portière d’automobile, les balles de Tennis et les ballons.
Enfin, les propriétés antivibratoires des pièces en caoutchouc sont utilisées dans le domaine des Travaux publics pour réaliser des appuis de pont ou des plots antisismiques.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.lecaoutchouc.com/

Tag : caoutchouc, caoutchoucs, hévéa, élastomère, pneus



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis